La question nous est continuellement posée : comment avez-vous commencé à gagner de l’argent sur Internet ? Sous-entendu : comment pourrais-je en gagner aussi ?

Pourtant, nombre de ceux qui posent la question ne souhaitent pas vraiment entendre la réponse. Ils espèrent souvent :

  • soit une formule magique,
  • soit ne veulent pas croire que cela est possible aussi pour eux.

Parce que certains exagèrent, s’exposant au volant d’une Lamborghini pour vendre une méthode « miracle » afin de devenir millionnaire grâce à Internet, beaucoup de lecteurs ont tendance à « tout mettre dans le même sac ».

« On ne peut pas gagner d’argent en ligne ! D’ailleurs, tu as vu ? Untel faisait croire qu’il était riche alors qu’il touchait le RSA et vivait chez papa-maman ! »

Le problème ? Ne regarder que le négatif donne toutes les bonnes excuses du monde pour rester dans un quotidien sans saveur

Je pourrais d’ailleurs rétorquer que :

« ce n’est pas vrai qu’on peut te soigner grâce à la médecine… D’ailleurs, tu as vu ce gars qui se faisait passer pour un docteur ? »

Alors, entendons-nous bien : il ne s’agit pas d’être naïf non plus ! Ce n’est pas parce qu’il est très possible d’avoir des revenus en ligne, que c’est aussi TRÈS facile !

Internet, ce n’est pas le loto ! Il faut TRAVAILLER pour gagner de l’argent…

Mais, justement : ce n’est pas le loto, et donc ce n’est pas une question de chance, mais bien d’implication, de volonté, d’obstination… DE TRAVAIL…

Différentes possibilités de revenus en ligne

portrait fusain

Des revenus en ligne grâce au e-commerce

Je peux en parler en connaissance de cause, puisque nos premiers revenus en ligne datent de mai 2005 !

J’avais, à l’époque, créé une boutique en ligne de créations personnalisées (portraits principalement, développés ensuite sur toile). Je partais déjà alors sans aucun budget et la notoriété du site n’a fait que s’amplifier au fil des ans.

De quelques centaines d’euros les premiers mois, nous sommes passés à une société jusqu’à 5 employés au plus haut de son succès.

Avec Christine, mon épouse, nous avons géré cette entreprise pendant 12 ans. C’est d’ailleurs grâce à cette activité que nous avons pu devenir La Famille Nomade Digitale en juillet 2013.

Mais, malheureusement, tout s’est écroulé en fin 2016.

Après avoir subi un déclin de l’activité depuis plusieurs années, des pannes de matériel à répétition et un coup de Trafalgar de la part d’un partenaire, nous avons dû nous résoudre à déposer le bilan

Et à tout perdre par la même occasion…

Nous nous étions endettés pour maintenir l’entreprise « à flot », persuadés d’un rebond grâce à notre travail acharné… Mais il était trop tard, et le marché n’était plus porteur…

Nous étions cautions pour l’entreprise…

Notre véhicule appartenait à l’entreprise…

Nos revenus provenaient entièrement de l’entreprise…

Je ne vous cache pas que nous étions dévastés. Nous avions un toit sur la tête pour les trois prochains mois, et puis plus rien.

Nothing. Niente. Nada. Nani mo. Nichts.

Après une courte période à s’auto-flageller et à désespérer, nous avons redressé la tête. Nous avions toujours défendu l’idée que TOUT était possible avec de la volonté… Allions-nous nous trahir ici, à cause d’un simple « évènement » ?

rédaction web

Des revenus en ligne en étant freelance

Étant créatif depuis de nombreuses années, tant au niveau graphique qu’écrit, je décidais de me lancer dans le freelancing. Mais pas n’importe où : sur la jeune plateforme de micro-services 5euros.com.

Le fondateur du site est un très bon ami. J’avais eu l’occasion de tester ce support pour réaliser un article sur notre blog. Un article, justement, qui avait pour but de tester la fiabilité de l’obtention de revenus par des micro-services.

J’avais survolé alors la possibilité en proposant des portraits sur le site. Mais, après étude, j’étais persuadé qu’il y avait beaucoup à faire pour optimiser un service très demandé sur le site. J’étais sûr qu’une activité dans la rédaction web pourrait décoller très vite, en mettant en place les bonnes actions.

Et il fallait faire vite ! Nous avions décidé, malgré la situation, de ne pas stopper notre vie nomade. Nous avions seulement trois mois avant de nous retrouver sans un sou et à la rue. Alors, c’était simple : il fallait que je gagne assez de revenus en moins de 3 mois !

Trop facile ? Je me mettais une autre contrainte… Depuis de nombreuses années, je passais trop de temps sur mon activité principale. Ce qui fait que je ne profitais pas assez de notre vie nomade et, surtout, j’avais trop la tête dans le guidon pour développer d’autres opportunités.

Je m’imposais donc de ne travailler sur cette nouvelle activité qu’à mi-temps, le matin. Très focus, certes. Mais je gardais assez d’heures dans la journée pour m’améliorer, bosser sur d’autres projets… vivre !

Après avoir bien analysé l’offre présente sur 5euros.com et ce que je savais du site suite à mes discussions avec Guillaume, son « papa », je lançais mon service de rédaction web.

Le premier mois (mars 2017), je faisais 473 € de bénéfices.

Le second mois : 606 €.

Le 3e mois : 2011 € !

Et je conservais cette moyenne lors des mois suivants, sachant que j’aurais pu faire bien plus si j’y avais consacré toutes mes journées complètes.

Mais la messe était dite : je ne voulais pas m’emprisonner dans une seule activité. Il ne me restait qu’à oser me lancer dans quelque chose qui me titillait fortement depuis un moment : les formations en ligne.

micro-services

Des revenus en ligne grâce aux formations

Il y a principalement deux types de revenus en ligne :

  • Les revenus actifs : vous êtes payés pour le temps que vous passez sur la prestation (coaching, freelancing…) ;
  • Les revenus passifs : vous avez des revenus indépendamment du temps que vous y passez. Après avoir mis en place votre produit, votre business, il rapporte automatiquement.

Je trouve qu’il est plus rapide, et « facile », de réussir à avoir des revenus actifs, en mettant ses compétences au service de clients.

Mais, une fois sécurisés ces revenus minimums, grâce au temps précieusement gardé disponible, c’est une très bonne idée que de mettre en place une solution de revenus passifs, comme l’est la vente de formations en ligne.

Étant donné que j’avais réussi à trouver les bonnes méthodes pour gagner rapidement de l’argent grâce aux micro-services, quel meilleur sujet pour commencer ?

Bon, par contre, j’avoue : j’ai du mal à faire les choses à moitié ! Beaucoup de marketeux conseillent de faire des petites formations, plus faciles et rapides à mettre en place. Surtout que cela permet d’avoir ainsi plusieurs formations pour couvrir entièrement un sujet…

Mais j’avais envie de vraiment aider ceux qui nous suivent à réussir dans leur activité. Du coup, la formation que j’ai créée dépasse allègrement les 20 heures de vidéos, couvrant l’intégralité de l’activité. Mais, du coup, la formation complète a eu 100 % d’avis très positifs et cela m’a beaucoup aidé à lancer ma nouvelle carrière de formateur !

Je doublais pratiquement nos revenus mensuels grâce à cela.

Depuis, j’ai créé ainsi d’autres formations complètes pour mettre en place une activité en ligne (dans la rédaction web par exemple)… Mais je ne me suis pas arrêté là !

Des revenus en ligne grâce au développement personnel

Entre :

  • cette expérience de formateur professionnel ;
  • les merveilleux échanges et partages avec les membres de la formation ;
  • tout ce que l’on essaye d’apporter à notre communauté depuis 6 ans ;
  • les personnes, également, que nous avons pu soutenir et conseiller pour leur changement de vie ;

il y avait un pan de la formation en ligne qui m’attirait de plus en plus irrésistiblement : le développement personnel.

Notre vie atypique m’avait amené à développer un concept nommé : « L’Esprit Libre ». J’ai d’ailleurs publié, en janvier 2019, un livre qui résume celui-ci : « Les 21 Lois de l’Esprit Libre ».

Une nouvelle étincelle venait de mettre le feu aux poudres ! Il fallait que j’aille plus loin et que j’aide à passer un maximum de gens du théorique au concret

De là est né le Challenge des Esprits Libres : 10 jours d’actions en vidéos, accessibles tout-à-fait gratuitement afin d’aider ceux qui veulent changer de vie. Ce Challenge des Esprits Libres consiste à passer les premiers freins et, surtout, à visualiser et mettre en place de façon concrète son projet de vie.

Les premiers retours ont été fantastiques et m’ont empli de fierté ! Plusieurs, de ce premier groupe de challengers ont voulu continuer le chemin avec moi, au travers d’un programme complet sur 21 semaines.

Je mets aujourd’hui énormément d’énergie dans ce nouveau projet. Va-t-il permettre des revenus en ligne plus importants et réguliers ?

Je ne le sais pas encore car le lancement à plus grande échelle a lieu au moment où j’écris ces lignes. Mais une chose est certaine : il est enrichissant en valeurs humaines et c’est déjà énorme.

revenus en ligne

Comment avoir des revenus en ligne ?

Comme vous le voyez, il n’y a pas une seule façon d’avoir des revenus en ligne, mais bien plusieurs. Et encore, chacune d’elles se divise en un nombre époustouflant de possibilités.

  • Lancer un micro-service ? Il y a des centaines d’offres différentes que vous pouvez proposer.
  • Du freelancing « classique » ? Les sites et solutions sont de plus en plus faciles d’accès et vivre en Île-de-France n’est plus du tout nécessaire pour développer sa clientèle. Elle peut être à l’autre bout du monde ! (Ou bien vous, être sous les cocotiers… ;))
  • Avoir des revenus passifs ? Ce peut être avec de la vente de produits numériques, de l’affiliation, du dropshipping, de l’investissement immobilier, du trading…

Chacun, en bossant régulièrement et sérieusement, peut trouver une façon de gagner sa vie sur Internet.

Être persuadé que « Ce n’est pas possible, sinon ça se saurait ! », c’est vraiment se mettre des œillères pour ne pas voir que tant d’autres le font et que, soi-même, on se plaint de sa situation…

Cela ne veut pas dire que tous ceux qui vous promettent monts et merveilles tiendront parole. Assurez-vous déjà que le formateur qui vous propose « sa méthode » a sérieusement pratiqué dans le secteur qu’il vous propose d’étudier ! Ne le croyez pas sur parole : vérifiez ce qu’il avance. Surtout si le prix de la formation est élevé…

Si vous êtes débrouillard, vous pouvez aussi vous lancer sans aide. C’est également passionnant de se retrouver livré à soi-même et de trouver les solutions. Mais c’est vrai que cela vous demandera plus de temps, plus d’hésitations et tâtonnements.  Du coup, vous prendrez aussi plus de risques d’échouer qu’avec un programme sérieux. C’est plus facile de cuisiner un vacherin en suivant une recette que d’essayer de trouver les ingrédients et leurs dosages par soi-même !

Dans tous les cas, rejoignez une communauté de passionnés par le même sujet. Cela aide toujours de pouvoir échanger, demander conseils, partager. S’il reste un seul avantage à Facebook, c’est celui-ci. Par contre : oubliez les vidéos de chats ! Concentrez-vous sur votre objectif : vous allez avoir du boulot… 😉


PS : Cet article participe à l’évènement “Comment j’ai gagné mes premiers euros sur Internet et comment vous pouvez le faire aussi” du blog Blogueur Pro.

J’apprécie beaucoup ce blog et Olivier Roland. C’est grâce à lui que nous avions découvert le livre de Tim Ferris « La semaine de 4 heures », qui est une des sources qui a impulsé notre nouveau mode de vie en 2013 ! D’ailleurs Olivier Roland a eu la chance de préfacer 2 de ses livres (Les outils des géants et La tribu des mentors), et de l’interviewer ici.