Pour terminer ce séjour dans la région lyonnaise (mardi direction Normandie-Bretagne), nous avons pris la route direction Genève, en passant par Annecy et son joli Lac- l’un des plus propres du Monde – au pied des montagnes…

Nous y avons fait un arrêt déjeuner, pour y manger des sandwiches préparés le matin, sur un banc au bord de l’eau. Nous avons rapidement intéressé nombre de volatiles qui voulaient une pitance de pain. Un élément était cocasse : il y avait un représentant de chaque espèce :un  foulque macroule, un pigeon, un moineau, une mouette, un corbeau et un cygne ! En parlant de cygne, l’un de ces oiseaux nous a fait rire en se nourrissant au milieu des bouées : nous l’avons surnommé “Solid Swan“. Plutôt qu’une longue explication, j’en ai fait un montage moto :

Solid Swan sur famille-nomade-digitale.com

Les gamers comprendront aisément la référence ! 🙂 Dans tous les cas, il était drôle de voir ce cygne se “déguiser” en bouée sans le savoir.

Après cette pause repas dans un bien joli décor, nous avons repris la direction de la Suisse par les nationales pour éviter la monotonie de l’autoroute. Le ciel n’était pas au beau fixe et notre arrivée dans la deuxième ville la plus peuplée du pays s’est faite sous une légère bruine. Qu’importe. Nous étions venus dans cette grande ville avec un objectif principal : y boire un chocolat chaud à la terrasse d’un café ! Un chocolat suisse, bien sûr !

Une tasse de chocolat chaud suisse... mouais...

Nous avons flâné au bord du Rhône, prenant quelques clichés avant de s’arrêter donc dans un de ces cafés sur les quais du fleuve. Et là, belle déception : notre convoitée boisson était une vulgaire tasse de lait chauffé à la machine expresso dans lequel nous devions verser du chocolat en poudre, pour un résultat gustatif peu agréable.

Le temps peu engageant et l’obscurité arrivant, nous sommes rentrés penauds en France. Notre virée manquait de préparation. Nous aurions dû nous renseigner sur les coins à visiter à Genève et ses alentours avant de partir. Cela fait la deuxième fois que nous prenons la route en comptant sur le hasard pour nous surprendre. Mais lorsque vous ne restez pas sur place, n’avez pas d’occasion de rencontrer des locaux, et vous déplacez en voiture, l’expérience est décevante. Nous nous y prendrons autrement la prochaine fois.

La journée fut tout de même agréable mais sans plus. Heureusement, une fois rentrés et ressassant notre désappointement, nous avons recherché un petit restaurant sympathique à Villefranche-sur-Saône pour illuminer notre fin de journée. Un petit italien, sympa et accessible, était la volonté de chacun de nous trois. En cherchant sur internet, notre dévolu s’est posé sur le restaurant “Al Dente”, rue Dechavanne. Bien nous en a pris car nous avons passé un très bonne soirée et avons  profité d’un succulent repas pour moins de 20 euros par personne, digestif offert et sympathie en prime ! A recommander sans hésitation : des pâtes comme le nom du restaurant, préparées sur demande et cuisinées avec talent et tradition et une superbe bruschetta. Grazie pour ce bon moment !