Tu es de plus en plus tenté(e) pour avoir des revenus en ligne ? Pour pouvoir voyager ou bien travailler de chez toi ? Tu sais que les métiers du web offrent de très nombreux avantages. Et, c’est pour cette raison, que tu voudrais commencer à créer ton job à distance, passer – petit à petit – de rédacteur web débutant à professionnel.

Mais même si c’est un métier accessible à toute personne prête à remonter ses manches, il y a  quelques prérequis indispensables pour réussir dans cette activité.

Avoir le bon mindset déjà ! Avoir compris que tu dois évoluer par toi-même et être prêt à faire les efforts nécessaires. Après tout, cette liberté financière et géographique que permet la rédaction web se mérite !

Mais, avant de te lancer dans une reconversion professionnelle, certains aspects du métier ne doivent pas être laissés au hasard.

1) S’informer sur le métier de rédacteur web

Cela peut sembler logique, je sais. Pourtant, bon nombre de personnes se lancent dans une activité numérique sur un coup de tête.

Ils subissent ce que l’on appelle le « syndrome de l’objet brillant ».

Le problème ? La semaine d’après, ce sera tout autre chose. Et puis encore autre chose la semaine suivante !

La dernière vidéo d’un marketeux à succès les pousse dans un sens. En suite, l’article sur un blog d’info dans un autre.

Dis-toi bien que la rédaction de contenus écrits réclame une vraie implication en termes de temps et d’énergie.

Lorsque l’on a été salarié une grande partie de sa vie professionnelle, se retrouver à son compte peut être déconcertant. Et on peut manquer de rigueur dans la mise en place de son projet.

C’est pour cette raison, que je te conseille de bien t’informer sur cette activité en ligne avant de prendre toute décision pour devenir rédacteur web freelance.

2) Être compétent pour ce métier

Bien évidemment, s’agissant d’écriture, il ne faut pas faire de fautes d’orthographe, ni de grammaire. (Ou bien très peu : tu peux encore t’améliorer au sein d’une formation.) Le français doit être ta langue maternelle.

Aimer écrire, cela tu t’en doutes un peu, non ? 😉

Je te rassure, ça ne veut pas dire que tu dois forcément avoir eu un bac littéraire et suivi un cursus pendant 5 ans à la Fac.

Tu dois surtout être à l’aise avec les mots et aimer les manier. Ne pas avoir peur d’écrire sur certains sujets (en tout cas quand tu débutes) pour te perfectionner et élargir tes connaissances. La rédaction web t’apprends à être curieux et ouvert d’esprit.

Tu dois comprendre les attentes de tes clients et proposer une offre de rédaction adaptée.

Au quotidien, la pratique de l’écriture est un fabuleux exercice de mémoire et d’autodiscipline, avec de nombreux bénéfices à la clé.

Plus tu écris, plus tu t’améliores et plus tu prends confiance en toi.

3) Accepter le syndrome de l’imposteur

Tu n’y échapperas pas. Nous ressentons tous, un jour, ce sentiment de ne pas être à notre place, de ne pas avoir la légitimité d’être payé pour ce que nous faisons.

Cette sensation d’imposture est encore plus flagrante lorsque l’on est autodidacte. Pourquoi ? Parce que tu n’as aucun repère pour réellement savoir si ce que tu fais est de qualité professionnelle.

Tu n’as aucune formation qui valide ton travail.

Tu hésites sur ta présentation, tes tarifs, la structure de tes articles, tu as peur de la concurrence…

Tu dénigres ce que tu fais et remets fréquemment en question ton statut de rédacteur ou rédactrice web.

Si tu ressens le besoin d’augmenter ton expertise, forme-toi.

Suis une formation en rédaction web, en SEO ou bien en copywriting pour renforcer tes acquis.

4) Écrire gratuitement ou presque

J’imagine très bien ta tête en lisant ce titre. 😳

Non, je ne suis pas folle.

Lorsque tu es rédacteur web débutant, tu peux proposer tes services gratuitement à des blogs pour rédiger un article invité. En écrivant sur différentes thématiques (voyage, immobilier, bien être, famille…) cela va te permettre de te créer un portfolio diversifié.

Si ton objectif est de prospecter de futurs clients en direct, tu admettras qu’il faut avoir des exemples d’articles à leur montrer ?

Mets-toi à la place d’un entrepreneur ou d’un artisan qui veut te confier la rédaction d’un article pour son blog professionnel. Derrière sa demande, il y a un objectif financier : gagner des lecteurs, des futurs clients à qui vendre son produit ou son service. Il veut être assuré de faire appel à la bonne rédactrice. Pouvoir juger de ta qualité d’écriture est donc important pour lui.

Écrire gratuitement pour des blogs ou sites internet est donc l’une des solutions pour avoir un portfolio au démarrage.

La seconde solution est de te créer un profil vendeur sur un site comme 5euros.com. Au départ, tu écriras sans doute entre 700 et 1000 mots pour quelques petits euros.

Mais cela ne durera pas. Dès que tu obtiendras assez d’avis positifs, tu pourras augmenter graduellement tes tarifs en fonction du nombre de mots que tu veux écrire. Tu seras aussi bien plus à l’aise lorsque tu feras de la prospection par mail ou par ton profil LinkedIn.

5) Ne pas se spécialiser dans un domaine en particulier

C’est vrai que, parfois, on peut être tenté d’écrire sur une seule thématique parce qu’on la maîtrise bien ou qu’elle nous passionne. On se dit que, forcément, on pourra zapper le temps que l’on devrait utiliser pour se documenter sur le sujet. Ce qui permettra ainsi de rédiger vite et bien un article pour un client.

C’est tout à fait compréhensible. Mais en refusant certains sujets tu passes peut-être à côté de collaborations très fructueuses.

Je peux comprendre qu’écrire sur des chaudières électriques ou des sites de rencontres cela ne soit pas forcément passionnant. Mais si tu as décidé de gagner ta vie avec un job en ligne, de créer ton autoentreprise et de vivre de ta plume, ce n’est pas pour faire la fine bouche dès les premiers contrats. 😉

En tant que rédacteur web débutant, accepte ce que l’on te propose. Prends cela comme un apprentissage du métier. Lorsque tu auras atteint un certain seuil de rémunération, que tu te seras créé une base de clients fidèles et/ou une réputation, tu pourras alors refuser les sujets qui ne t’intéressent pas.

6) Apprendre la patience

Cela rejoint mon conseil précédent.

Parfois, on voudrait aller vite, brûler certaines étapes. Réussir et gagner beaucoup d’argent tout en travaillant peu d’heures.

C’est un but que tu as le droit de te fixer pour te motiver en tant qu’autoentrepreneur. Mais tu dois accepter que cela prenne du temps.

Que ce soit pour acquérir un certain niveau professionnel ou bien pour faire décoller ton entreprise, sache que cela ne se fera pas du jour au lendemain. Mais en restant concentré et en mettant en place les bonnes actions, ça finira par être payant.

Conclusion : le courage du rédacteur web débutant

La rédaction d’articles est une activité en pleine expansion et avec laquelle il est possible de générer des revenus réguliers. De nombreuses entreprises créent leur site internet pour augmenter leur visibilité. Elles ont besoin de rédacteurs compétents pour créer du contenu unique et de qualité. Cela afin de promouvoir leurs services ou leurs produits.

Si tu sais te mettre en avant, proposer des articles soignés et professionnels, tu n’auras aucun mal à te démarquer de la concurrence.

Au départ, cela demande une certaine abnégation : comprendre qu’en tant que rédactrice ou rédacteur web débutant, tu es comme un étudiant qui paye (par son travail) pour s’améliorer et s’affirmer.

Mais la progression est souvent rapide pour ceux qui savent mettre toutes les chances de leur côté, sans griller les étapes et sans livrer du travail décevant (d’où la nécessité de se former si l’on n’est pas sûr de son niveau).

J’espère que ces 6 conseils t’aideront à avancer dans ton projet.

Si tu veux aller plus loin, n’hésite pas à lire mon guide détaillé sur la rédaction web. Tu peux le télécharger gratuitement en suivant ce lien.

Et, bien sûr, tu es libre de rejoindre notre formation rédaction web, accessible en ligne et par laquelle tu es soutenu(e) au sein d’un groupe dédié sur Facebook.

devenir redactrice web freelance