Et voilà, après plusieurs semaines de silence sur le blog, je me remet à tapoter sur mon clavier afin de vous donner des nouvelles. Depuis le 17 juillet notre environnement a changé : nous avons quitté la France et repris la direction de l’Espagne où nous séjournerons, dans différentes villes, jusqu’à la fin de l’année.

C’est à 1070 km de Marseille et à une trentaine de km  au nord-est de Madrid que j’écris cet article. Plus précisément de la ville d’Alcala de Henares inscrite au patrimoine de l’UNESCO depuis 1998 et dans laquelle naquit le célèbre Miguel de Cervantes, créateur de Don Quichotte.

10h de route, accompagnées de quelques arrêts, et nous voilà posant nos valises sous 40 degrés celsius.

Une fois encore, nous avons loué un appartement par le biais du site AirBnb dans lequel nous resterons jusqu’au 30 août. Nous avons la chance d’avoir un petit balcon et, par conséquent, de profiter d’un peu de fraîcheur le matin pour prendre notre petit déjeuner.

L’environnement est plutôt sympa, un peu bruyant le soir et jusqu’à 2 h du matin dû au rythme décalé et au parler un peu fort des Espagnols. Mais on s’y habitue et cela est 100 fois préférable aux nuisances sonores que nous subissions à Marseille.

Puerta de Madrid

Puerta de Madrid

Plaza Cervantes

Plaza Cervantes

Notre appartement se trouve à quelques mètres de la Puerta de Madrid. A moins d’un kilomètre à pieds de la cathédrale. La proximité à pieds du quartier historique, de la plaza Cervantes  et de la Calle Mayor, qui est une des principales rues commerciales, nous permet de découvrir la gastronomie locale à petits prix mais surtout de faire d’agréables promenades le soir, alors que les températures devraient se faire plus douces (entre 33 et 38 degrés certains soirs).

parvis de la cathédrale -Alcala de henares-famille nomade digitale

Calle Mayor et ses nombreux bars

Calle Mayor et ses nombreux bars

C’est aussi l’occasion d’aller au contact des habitants, de découvrir grâce à eux de bonnes adresses et pour Patrice de communiquer dans un espagnol encore timide mais qu’il maîtrise beaucoup mieux que moi.

C’est sans aucun mal et très naturellement que nous avons repris notre mode de travail à distance.

Si encore une fois nous avons opté pour la voiture comme moyen de transport c’est tout simplement pour rester totalement libres de nos mouvements tout au long de notre séjour ibérique.

Je vous rassure, il y a un très bon réseau de bus dans la ville, qui compte environ 200 000 habitants et qui a surtout une forte majorité d’étudiants en raison de ses nombreuses universités.

Mais si vous venez dans le coin sans véhicule, je vous conseille de louer une voiture à Madrid. Vous pourrez ainsi plus aisément découvrir les villes environnantes comme la magnifique ville de Toledo que nous avons visitée en mai 2014 et qui se trouve à environs 100 kilomètres. La chaleur est telle en ce mois de juillet que rien ne vaut une voiture confortable et climatisée.

Nous voilà donc pour 6 semaines dans cette agréable ville que nous apprécions déjà. il ne me reste plus qu’à consulter quelques sites d’information pour lister les lieux et monuments à visiter afin de profiter pleinement de notre séjour à Alcala de Henares.

Etre de nouveau nomade dans un pays étranger est synonyme pour moi d’un nouvel élan. La motivation qui me manquait pendant ces longs mois de pause à Marseille, pour mettre en place certains projets, est revenue et cela va  apporter à notre blog un nouveau souffle.

Et le contenu du blog qui va fêter ses 2 ans le 31 juillet (hé oui déjà !), sera plus axé sur l’entrepreneuriat à distance et sur notre quotidien de famille nomade et digitale. Tout en conservant bien sûr nos carnets de voyages 🙂

Très prochainement je vous ferai découvrir plus en détail notre nouveau lieu de résidence : son patrimoine, ses bonnes adresses et sa culture.

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et à nous contacter c’est toujours avec un grand plaisir que nous répondons à vos questions et commentaires.