Quand nous avons choisi de séjourner pour notre 1er mois de vie nomade en famille près de Bordeaux, c’est parce que nous y avions déjà vécu pendant quelques mois, il y a de bien nombreuses années. C’était l’occasion, pour Patrice et moi,  de démarrer notre changement de vie dans une région française qui avait marqué le début de notre vie de couple. Une sorte de pèlerinage. 🙂

Notre logement à Mérignac nous permettait de rayonner plus facilement et de (re)découvrir à notre rythme cette belle région.

Nos premiers pas de nomades digitaux

En ce qui concerne la gestion de notre boutique en ligne à distance, les choses se mettent en place. Nous parvenons à travailler à distance sans ressentir de difficultés particulières. C’est assez surprenant d’ailleurs !

Lorsque nous avons fait le choix de tout quitter et de nous lancer dans cette nouvelle vie, l’objectif premier était de prendre du temps pour nous.

C’est ce que nous faisons en partant en balades dans des lieux connus ou pas. Nous sommes en août et nous voulons profiter de notre temps libre pour nous détendre.

Profiter de la campagne avoisinante, des belles plages et des activités à proximité.

Petit passage obligé par Lesparre-Médoc qui  a énormément changé, évidemment en 23 ans ! Nous avons retrouvé bien peu d’éléments que nous avions fréquenté alors. Mais Lesparre-Médoc ne fut qu’une étape dans notre petite balade vers Hourtin-Plage, puis Hourtin-Port à côté.

Nous avions justement vu un reportage au journal télévisé qui présentait le marché nocturne d’Hourtin-Port, dans une ambiance bon enfant, avec repas composé de produits du terroir, vendu par des producteurs locaux : foie gras et magret de canard. S’étant renseigné sur les jours de marché sur Internet, nous pensions nous régaler et passer une superbe soirée dans une ambiance “vraie”.

Nous serons déçus sur ce point : peut-être cette soirée marché avec repas était exceptionnelle car nous n’avons pu assister qu’à un petit marché nocturne vendant de classiques produits de marché : vêtements et déco, rien de très local. Pas non plus d’animation repas.

Je crois, et cela sera encore plus flagrant pour les pays étrangers, qu’il faudrait vraiment arriver à se faire des contacts sur les lieux visités pour connaitre les endroits à voir, les astuces à savoir. Il va falloir, pour cela, faire plus d’effort pour aller à la rencontre des gens, oublier un peu de notre réserve et de notre timidité.

Quoi qu’il en soit, après un petit tour à Hourtin-Plage et sa côte atlantique, nous avons tout de même profité de la beauté du paysage d’Hourtin-Port et son plus grand lac de France. Le soleil couchant nous a offert de très belles couleurs et un superbe décor pour une promenade bucolique reposante.

Famille nomade à hourtin port

 

La région bordelaise marque le début de notre aventure en tant que famille nomade et digitale. Pas si évident de partir ainsi et de changer de vie à plus de 40 ans

Nous l’avons fait et ce sont les mois, les années à venir qui  nous dirons si cette décision était bonne. Parce que tout quitter et décider de vivre autrement en étant nomade va certainement bouleverser ce que nous sommes et nos attentes. Pour le moment, profitons simplement du présent.