On nous demande souvent comment se passe l’école en voyageant ? Je vais partager avec vous notre expérience des cours par correspondance.

A ce jour, Logan a terminé son programme de 3ème; reçu son avis de passage en classe de seconde et  passé le brevet des collèges  le 26 et 27 juin à Marseille, ville où nous séjournons actuellement. C’est l’occasion pour moi de vous faire un petit bilan de cette année écoulée et de vous donner au travers de notre expérience personnelle, quelques conseils sur cette belle aventure qu’est l’ école à la maison tout en voyageant.

Pourquoi choisir l’école à la maison  ?

Depuis la classe de CE2, nous avions décidés en famille, d’un commun accord, que Logan suivrait une scolarité à la maison. Mon emploi du temps (je travaillais à la maison) me le permettait. Logan était plutôt réceptif à ce nouveau mode d’apprentissage. Pourquoi s’en priver ?

Logan apprenant assez facilement, cela ne posait aucun problème et nous pouvions passer d’agréables moments ensemble, partager plus d’activités et de sorties.

Nous nous sommes donc jetés dans l’aventure de l’école à la maison en passant par des cours par correspondance tels que Les Cours LEGENDRE -un peu trop « vieille école » et des polycopies en noir et blanc un peu barbares pour un jeune enfant -puis Les Cours Académiques De France (à partir du CM2) afin d’avoir des notes et des bulletins trimestriels qui justifieraient de son niveau scolaire si un jour il devait reprendre le chemin de l’école ou du Collège.

Cette décision était donc motivée tout simplement par un choix éducatif différent. Je tiens à le préciser car souvent on s’imagine qu’un enfant ne peut sortir du système scolaire dit « normal » que pour une raison médicale ou en raison d’une phobie scolaire ou de problème de comportement, etc …

En France il y a de plus en plus de famille qui font l’école à la maison ou homeschooling avec ou sans l’appui d’une école par correspondance.

Car comme nous le répétons souvent: seule l’instruction est obligatoire pas l’école!

Bien sûr, on nous regarde toujours avec curiosité lorsque l’on déclare au détour d’une conversation que notre fils suit des cours par correspondance mais peu à peu le regard des autres nous indiffère et il s’est même modifié depuis que nous voyageons. Ce qui, il y a 3 ou 4 ans, semblait « bizarre » pour certains devient finalement intéressant et intrigant. Les mentalités changent.

Et la socialisation de l’enfant ?

Question qui préoccupe certains parents ou les personnes étrangères à ce mode de scolarité. Rien n’empêche l’enfant d’avoir une vie sociale en dehors du cercle familial. Par exemple:  Logan continuait de suivre une activité sportive de son choix : judo, Rugby  mais surtout le Baseball ainsi que des cours de dessin. Il était toujours en contact avec des enfants de son âge.

Pourquoi choisir les cours du CNED ?

Cette année, en raison de notre nouveau style de vie, de nos fréquents voyages, nous avons pu choisir les cours de qualité du CNED (centre National d’enseignement à distance géré par le ministère de l’éducation). En effet, avant notre vie nomade, le CNED ne pouvait accepter notre inscription en incluant le bulletin de notes et l’avis de passage, tout simplement parce que l’éducation nationale estime que notre enfant n’ayant pas de problème, et étant sédentaires, nous devions intégrer le système scolaire classique. Grâce au fait que notre travail et notre vie sont maintenant nomades, le CNED en version règlementée nous est autorisé. Ils proposent, pour la classe de 3ème, des cours et l’envoi des devoirs en versions numériques. Le top pour nous !

Nous n’avons plus de scanner ou d’imprimante (matériel trop encombrant), Pas besoin de transporter 20 kilos de manuels et livres scolaires. Son tonton a accepté de servir de « boite aux lettres », c’est donc lui qui reçoit les courriers du CNED, les scanne afin que nous puissions y accéder à distance.

L’inscription au CNED en classe règlementée n’est pas compliquée mais chaque cas est différent et il faut parfois s’armer de patience avant que le dossier de votre enfant ne soit enregistré.

Comment s’inscrire au CNED ?

1 télécharger sur le site du CNED le dossier d’inscription

2 L’inscription au CNED est possible de juin à fin novembre. Mais ne pas trop tarder car un trop gros retard dans la réception des premiers devoirs peut-être lourd à rattraper pour l’enfant.

3 Dés que vous êtes en possession de l’avis de passage de votre enfant en classe supérieure, il faudra, entre mi- juin et mi-juillet, envoyer votre demande écrite auprès de l’inspecteur d’académie de votre lieu de résidence dans le cas d’une demande pour une classe règlementée. En y joignant les documents justifiant de votre situation, les bulletins scolaires de l’enfant  ainsi que le dossier d’inscription au CNED préalablement rempli.

4 L’envoi de ce dossier peut se fait par courrier mais  parfois par mail, se renseigner auprès du secrétariat de votre académie. Il faut ensuite attendre le retour de votre dossier avec l’autorisation de l’inspecteur d’académie puis retourner le tout au CNED. Et attendre de recevoir l’accusé d’inscription aux cours du CNED et les identifiants pour se connecter à l’espace personnalisé en ligne.

Si ce laps de temps est trop serré pour vous, il faudra patienter jusqu’au 2 septembre.

Comment s’organiser quand on voyage ?

Les 4 points importants pour ce nouveau mode de scolarité à prendre en compte pour un élève en classe de 3ème sont :

1-Une personne de confiance qui va servir de « boite aux lettres » (grand-parent, oncle…)

2-Etablir un calendrier pour l’envoi des devoirs.

3-Une bonne connexion internet pour que l’enfant accède à ses cours en ligne de n’importe où.

4-Un ordinateur portable (une Surface Pro pour Logan ) que l’enfant peut utiliser à sa guise.

ecole en voyageant .Logan travaillant sur ses cours du CNED à son bureau à Lisbonne

Logan travaillant à ses cours du CNED à Lisbonne

 

Alors, effectivement, décider de faire suivre à son enfant sa scolarité à distance est parfois un peu long à mettre en place. Mais au final, si l’enfant est assidu, s’il est capable d’utiliser à bon escient les outils que le CNED, par exemple, met à sa disposition via leur site internet : forums de discussion et d’entraide, tutorats, cela ne peut que lui être bénéfique. Quelle que soit la raison qui motive ce choix de scolarité, elle doit être prise en accord avec l’enfant. C’est primordial.

Bien sûr chaque enfant est différent mais bien encadré et soutenu par ses parents tout devrait bien se passer.

Il est donc tout à fait possible de combiner voyage et école. C’est en tout cas, le cas pour notre famille. Et cela nous convient parfaitement ainsi.

Alors prêt à sauter le pas de l’école à la maison avec des cours par correspondance ?