Mon intérêt pour le minimalisme, indissociable du mode de vie d’une famille nomade digitale, m’a mené petit à petit à découvrir un nouveau concept : la capsule wardrobe ou garde robe capsule.

Le but de cet article n’est pas de vous donner une leçon sur les codes vestimentaires à suivre, la tenue de votre dressing ou quoi que ce soit dans ce style. Non, j’ai simplement envie de partager avec vous un autre aspect d’une vie plus simple. Plus épurée.

Mais quel est le principe d’une capsule wardrobe ? 

C’est une nouvelle façon de réfléchir à sa garde robe. C’est surtout consommer moins pour consommer mieux.

Éliminer une partie de sa garde robe pour ne conserver que certaines pièces fonctionnelles. Ce qui permet de créer plusieurs tenues adaptées à son mode de vie et à toutes les situations. Pour certains, on peut se contenter de 25 ou 50 pièces (accessoires et chaussures comprises).

Finis les placards qui débordent de vêtements et de chaussures que l’on ne porte jamais. Terminé ce temps perdu à cogiter chaque matin devant son armoire, ne sachant jamais quelle tenue du jour aura notre approbation. Enfin la vôtre. Parce qu’ en ce qui me concerne cela fait 4 ans que ma pile de vêtements (toutes saisons confondues) est réduite au strict minimum.

Comment débuter sa capsule wardrobe ?

La lecture du livre La magie du rangement” de Marie Kondo et celui de Dominique Loreau  : “L’art de la simplicité” vous donneront les bases pour désencombrer certains espaces de votre maison. Ces 2 livres sont disponibles sur le site d’Amazon et sont des références dans   le domaine du minimalisme. Il en existe d’autres comme le célèbre : Zéro déchet de Béa Johnson 

capsule ward robe- capsule garde robe minimaliste

1ère étape : Vider son armoire

C’est l’étape la plus simple. Il suffit juste de tout sortir : vêtements, lingerie et accessoires divers (écharpes, foulards, sacs, chapeau, ceintures…). Posez tout sur votre lit et faites des petits tas selon la catégorie du vêtement .

2ème étape : Trier pour identifier ses besoins

C’est là que ça se complique.  C’est dur de se séparer de certains vêtements et pour diverses raisons :

  • Ce vêtement nous rappelle un événement en particulier.
  • Il nous a été offert par une personne qui nous est chère.
  • Ce vêtement vaut pas mal d’argent.
  • On pourra le remettre bientôt : quand il sera de nouveau à la mode ou à notre taille…

Bref, nous trouvons toujours des tas d’excuses pour conserver certains vêtements. Je ne sais pas pour quelle raison nous nous comportons ainsi. Mais cette étape est essentielle pour avancer. Il faut séparer ce que l’on porte encore de ce qu’on n’utilise plus.

Choisissez les vêtements et chaussures de qualité. Ceux dont les couleurs sont en accord avec votre carnation. Ceux que l’on harmonise facilement entre eux. Ceux que vous ne garderez pas pour de fausses raisons.

Un sac à portée de main, et c’est parti pour le grand tri  ! Si les vêtements qui ne seront pas conservés ne sont pas usagés autant les déposer à une association. Vous pouvez aussi les troquer ou les revendre sur des sites spécialisés. En dernier recours, en fonction de l’état du vêtement, direction la benne de recyclage. Vous voyez c’est assez simple de leur trouver une seconde vie. Tout se recycle.

3ème étape : Ne garder que l’essentiel !

Plus facile à dire qu’à faire j’en suis consciente; Car un essentiel pour moi ne sera pas le même pour vous. C’est très subjectif. Mais, pour résumer, il n’est pas nécessaire d’avoir 6 slims noirs ou 10 jeans. Il y a toujours un jean’s, un pantalon, une chemise ou un pull  “chouchou” que l’on porte toujours avec plaisir et qui à notre préférence. Ça c’est un essentiel. 🙂

Vous pouvez créer une garde-robe spéciale “printemps-été” et une “automne-hiver”. Pour s’aider, l’idéal est de faire une liste de basiques à avoir dans son armoire. Cela est valable aussi pour les hommes. Patrice et Logan ont eux aussi une garde robe minimaliste.

4ème étape : Assembler vos tenues

C’est plutôt ludique et même amusant. Il faut choisir un nombre de pièces par saison. L’idéal étant quand même d’avoir des tenues pour 7 jours et qui puissent se mixer avec d’autres qui ne sont pas forcément de la même saison. J’ai appris à superposer les vêtements quand il fait un peu plus frais / froid. Je n’ai aucun gros pull dans mon armoire. Si vous avez élaboré une palette de couleurs, c’est le moment de l’utiliser. La mienne est assez simple : bleu marine- blanc-écru-beige- saumon-gris-kaki-rouge/rose

En ce qui me concerne : je suis partie des pièces de base à posséder : un jean brut ou une chemise blanche par exemple. Facile  ensuite de les marier avec des vêtements plus colorés, plus vifs, plus habillés.

Idem pour les chaussures qui peuvent vite devenir une jolie petite collection bien envahissante.

chaussure capsule wrad robe minimaliste

Les accessoires : les bijoux, ceintures, foulards permettent d’apporter une petite touche de fantaisie et de pep’s à une tenue un peu classique.

Chacun est libre de créer sa propre base. Le principal étant de se contenter d’un certain nombre de pièces et de mixer tout cela. Quand on parcourt le site Pinterest  et ses différents tableaux on y trouve une foule d’idées inspirantes.

Les 3 avantages d’une capsule Wardrobe :

  1. Gain de temps : On ne passe plus 30 mn à se lamenter devant sa penderie chaque jour de la semaine.
  2. Economie d’argent : Faire un achat impulsif est plus rare. Quand on fait une séance de shopping on visualise mentalement les couleurs qui font la base de notre garde-robe et les pièces déjà acquises.
  3. Gain de place : en ayant moins de vêtements et accessoires, on libère forcément de nouveaux espaces. Ces derniers pourront être utilisés autrement ou tout simplement disparaître. Un meuble à chaussure de moins dans votre étroit couloir ou une armoire / commode bien plus utile pour servir de rangement dans une autre pièce

Les 3 inconvénients :

  1. Investissement de départ : Refaire sa garde robe et acheter de nouveaux vêtements plus en adéquation avec son dressing, cela à un coût.
  2. Risque de lassitude : Rester dans les mêmes codes de couleur “imposés” à la mise en place de la wardrobe peut la rendre tristounette au bout de quelques mois.
  3. La frustration : L’envie d’un achat impulsif peut se faire sentir : tant pis, succombez-y ! Mais ne retombez pas dans l’excès.

Ce changement ne se fait pas en quelques jours. Il faut prendre le temps d’élaborer sa garde robe.

Le fait de tout quitter pour voyager en famille tout en travaillant a été le déclencheur de cette conception d’un dressing minimaliste. Forcément mise au pied du mur, je n’avais pas d’autre choix que de trier pour ne conserver que le minimum.

Je ne suis encore qu’au début mais je suis très motivée par le principe d’une garde-robe capsule . Il me manque quelques pièces et couleurs que je n’ai pas encore dénichées.  Je terminerai mes achats au cours de notre séjour en Espagne. En attendant notre prochain départ, ma quête du minimalisme ne faiblit pas. Je me suis également attaquée aux produits d’hygiène et de beauté en faisant une petite liste de basiques pour chaque membre de la famille.

Nos bagages pour plusieurs mois de voyage en famille se doivent d’être légers. Simplement parce que cela suit la logique du mode de vie auquel nous aspirons. Il serait contradictoire de céder à la surconsommation tout en recherchant en même temps les bienfaits d’une vie nomade en famille.

J’ai eu envie de partager avec vous ce que j’ai appris sur la capsule wardrobe. Peut-être que cela vous donnera envie, si ce n’est pas encore le cas, de suivre vous aussi cette tendance minimaliste.

N’hésitez pas à partager vos lectures sur le sujet et vos impressions dans les commentaires.