Je vis avec 2 gourmands qui ne peuvent pas résister longtemps devant un pot de crème de marron. Surtout si celle-ci est recouverte de chantilly.

Alors l’idée de partir en balade à Collobrières dans le Var pour assister à la 32ème Fête de la chataigne a été approuvée par tous. l’appel de la gourmandise a été le plus fort !

Conseils pratique : Prévoyez de venir de bonne heure, plutôt le matin car c’est vraiment bondé.Le trajet par la route devient vite synonyme d’embouteillage. L’accès au village étant fermé aux véhicules les jours concernés – c’est-à-dire les 3 derniers dimanches d’octobre – il faut laisser impérativement sa voiture au parking pour la modique somme de 2 € puis prendre une navette gratuite pour se rendre au centre du village.

Cette fête se déroule chaque année au moment de la cueillette de ce drôle de fruit caché dans une bogue recouverte de piquants.

C’est avec plaisir que nous découvrons ce charmant village typiquement provençal de l’arrière pays Varois, entouré de vignes et d’une forêt de châtaigniers. La  petite place de la mairie est pleine de charme avec sa fontaine et ses ruelles pavées et ombragées. Le real Collobrier, ou rivière de couleuvres, qui traverse le village lui donna son nom.

En ce début d’après-midi, nous sommes surpris en atteignant le cœur du village de nous retrouver face à une belle foule.

Fête de la chataigne-Collobrières-La famille nomade digitale     la fête de la chataigne-Collobrieres-famille nomade digitale

Village de collobrières-famille nomade digitale     Place de l'église -Collobrières-famille nomade digitale

Nous nous frayons un passage dans les allés du grand marché découvrant, de-ci, de-là, des producteurs de châtaignes, de produits du terroir et d’artisanat. Cédant bien (trop) vite à l’appel de la gourmandise : tarte garnie de crème au beurre et de crème de châtaignes puis crêpes à la crème de châtaignes de Collobrières, bière à la châtaigne …

Mais quelle différence entre un marron et une châtaigne ? Cette question nous nous la sommes tous posés ce jour-là.

C’est sur le marché qu’un producteur de châtaigne a éclairé notre lanterne: Lorsque l ‘on ouvre une  bogue, la coquille piquante du fruit, si – à l’intérieur, il y a un fruit bien rond : c’est un marron. S’il y en a 2 ou 3  d’une forme semblable à une poire : c’est une châtaigne.

Ne pas confondre avec le fruit du marronnier qui lui n’est pas comestible et qui se nomme : marron d’Inde.

Hé oui, le marron de nos cours d’école n’est pas celui que l’on déguste avec tant de plaisir !

Le fumet  agréable des marrons grillants et crépitants au feu de bois titille nos narines et nous attire irrésistiblement.

Collobrières-marrons chauds-famille nomade digitale    Famille Nomade à Collobrières

Collobrières 2014-famille nomade digitale     danses folkloriques à Collobrières-Famille nomade digitale

Là, à quelques pas, un groupe folklorique provençal de la ville dOllioules va captiver notre attention. Hommes et femmes  se lancent dans des chorégraphies traditionnelles au son des tambourins.  L’ ambiance est chaleureuse et festive. On tape des mains au son de la musique se laissant porter par le rythme et les chants provençaux.  Le soleil est au rendez-vous. Tout est réuni ce jour-là, pour que nous passions un agréable moment en famille .En prenant le chemin du retour en direction des navettes,  nous assistons à un dernier spectacle avec les lanceurs de drapeaux Italiens.

lancer de drapeaux-colobrieres 2014-famille nomade digitale     colobrieres-famille nomade digitale

la famille nomade digitale à collobrieres     le lancer de drapeaux fete de la chataigne 2014-famille nomade digitale

C’est sur cet embrassement de couleurs que s’est clôturée notre jolie journée à Collobrières.