Nous poursuivons notre second mois à Marseille et finalement les semaines s’écoulent assez vite. Changer de lieu chaque mois me manque, c’est vrai. Faire nos valises chaque fin de mois pour partir vers une nouvelle destination fait partie de notre quotidien et j’aime de plus en plus ce mode de vie. Du coup, être à Marseille pendant plusieurs  mois cela casse un peu la routine du voyage mais cela va me permet de bien préparer notre prochaine destination.

En attendant, dès que le  soleil pointe le bout d’un rayon, j’en profite pour embarquer mari,enfant, beau-frère et neveu au bord de la plage.

La Côte bleue, un petit coin de paradis.

Samedi, j’ai eu envie de retourner dans le village où j’ai grandi. Nous y avions fait une balade en juillet, certes pas le meilleur mois de l’année pour découvrir les environs de La couronne, c’était lors de notre sortie jusqu’à la calanque de Niolon.

Le village est situé à une cinquantaine de kilomètres de Marseille, dans la commune de Martigues.

L’attrait principal du village n’est pas “son centre-ville” qui est assez réduit. Une avenue principale avec, à l’entrée, un grand parking gratuit où se tient chaque mercredi et samedi son marché provençal, quelques commerces de proximités, épicerie, restaurant, bar tabac, boulangerie, pizzeria etc… bref, rien d’extraordinaire.

Et son église bien sûr.

église de la couronne-famille nomade digitale

Le village de La couronne est une station balnéaire surfréquentée en été et qui s’apprécie surtout hors saison.

En tout cas, moi qui y ai vécu la moitié de ma vie, c’est sans la foule et le bruit que j’aime y retourner.

Même si le ciel était parsemé de gros nuages par moment, le soleil ce jour-là était des plus plaisants. Une belle journée d’octobre.

Petite découverte de mes lieux préférés.

La plage du Verdon :

la couronne-plage du verdon-famille nomade digitale     Plage du Verdon-La couronne en octabre-famille nomade digitale

la famille nomade digitale à la plage de la couronne     La mer-plage du Verdon-famille nomade digitale

Une grande plage de sable,  longue de 300 mètres. Abritée du vent dans  une jolie anse, elle est sécurisée et possède de nombreux équipements : poste de secours, douches, restaurants , bars, boutique de vêtements et son accès est adapté aux personnes en mobilité réduite.

C’est pour ces raisons-là,  que c’est une plage vers laquelle les Marseillais se précipitent avec plaisir pour poser leurs serviettes dès les beaux jours.

Après avoir longé le bord de mer, nous nous sommes dirigés vers l’un des bars encore ouvert en ce mois d’octobre.

Une pause gourmande au “Lola Palooza” : un agréable bar restaurant lounge pour y déguster une belle crêpe  en terrasse face à la mer. Un petit moment de détente bien apprécié.

La plage de la couronne-famille nomade digitale    crepe sucrée-plage du verdon-la famille nomade digitale

Le sémaphore:

Semaphore de La Couronne Famille nomade digitale    le semaphore de la couronne-famille nomade digitale

Il surplombe la plage du Verdon. Construit en 1887, il  a été modifié entre 1978 et 1980 avec l’ajout de 2 étages. C’est un monument dont l’utilité intrigua mon neveu qui n’en avait jamais vu.  La principale mission du sémaphore est de surveiller les côtes Françaises, le golfe de Fos et la rade de Marseille. En effet, tous les navires de commerce qui transitent par ces 2 grands ports sont identifiés  et interrogés sur leurs provenances et leurs cargaisons. Idem, pour les navires au large de nos côtes. Et puis, il est un allié lors d’opérations de sauvetage ou d’assistance en mer.  Pour moi, il fait partie du paysage de mon enfance mais aussi  de mon histoire familiale, mon père était dans la marine et occupa, un temps, un poste dans ce sémaphore.

Le phare:

phare de la couronne-famille nomade digitale

Construit  en 1959, haut de 36 mètres, c’est une tour cylindrique blanche  et rouge . Un radar se trouve sur son sommet. Gardienné et automatisé depuis 2001, il se visite sur réservation auprès de  l’Office du tourisme de Martigues en juillet et en août.

Cet édifice se trouve dans un cadre superbe proche de la pinède et de jolies petites criques où l’on s’installe en été pour pique-niquer en  famille. Loin du brouhaha de la plage du Verdon.

La Côte Bleue -Plage du phare -famille nomade digitale    le phare-la couronne sur la côte bleue-famille nomade digitale

Venir à La Couronne c’est profiter de son bord de mer mais aussi y faire de longues promenades au milieu de la garrigue les jours de léger mistral. L’air est pur et cela sent bon le romarin. Mes meilleurs souvenirs.

Si le temps reste clément peut-être y retournerons nous. Cette fois-ci pour y déjeuner au soleil, une dernière fois, avant la reprise de nos voyages.

Et vous, ressentez-vous parfois ce besoin de retourner sur les lieux de votre enfance ?