Le rôle du rédacteur web consiste à produire des contenus pour alimenter les sites web. Ces contenus, s’ils doivent avant tout plaire aux lecteurs, doivent – par ailleurs – avoir une bonne visibilité et être rapidement accessibles aux utilisateurs.

Le talent du rédacteur web, en plus de fournir des textes agréables à lire et pertinents, est donc de convaincre les moteurs de recherche que son contenu doit être bien positionné dans la page des résultats.

Comment ? En créant des contenus optimisés, d’où l’importance du SEO !

Si tu veux comprendre l’importance du SEO en rédaction web, voici des éléments pour t’éclairer.

Qu’est-ce que la rédaction web SEO ?

tout-savoir-sur-redaction-web-seo

SEO correspond à l’acronyme de Search Engine Optimization. Souvent appelé « référencement naturel », le SEO favorise l’augmentation d’un trafic naturel et gratuit depuis les moteurs de recherche. En somme, il offre une meilleure visibilité d’un site ou d’une page sur Internet.

Concrètement, créer un contenu de qualité n’est pas suffisant pour s’assurer qu’il arrive sur l’écran de l’internaute ciblé. En tant que rédacteur web, tu dois utiliser, en plus de ta belle plume, l’optimisation SEO. Celle-ci, bien employée, te permet de valoriser ton contenu dans l’objectif d’obtenir une bonne position dans la page des résultats des moteurs de recherche, principalement de Google.

Pourquoi une rédaction web SEO doit-elle plaire à Google ?

Un rédacteur web, sans jamais oublier l’intérêt du lecteur (après tout, c’est à lui que s’adresse le contenu), doit tout mettre en œuvre pour plaire au moteur de recherche Google. Pourquoi ? Car selon Statcounter, en 2022, Google représente, à lui tout seul, 92,19 % des parts de marché des moteurs de recherche. Alors, quand on sait, grâce à Statista, qu’environ 93 % des visites du web sont dues aux moteurs de recherche, c’est sans équivoque.

Ainsi, une entreprise qui veut avoir « pignon sur rue » doit se plier aux exigences de Google.

Quelles sont les clés d’un bon référencement sur Google ?

Rankbrain, l’intelligence artificielle de Google, se base sur différents facteurs pour répondre aux requêtes des utilisateurs. De ce fait, lors d’une recherche, l’IA analyse plusieurs points.

Le contenu

Il doit, avant tout, répondre à la question du lecteur. Sa longueur dépend de ce besoin : apporter des réponses pertinentes et complètes. Plus il comporte de différents contenus, plus il attire Google (photos, graphiques, vidéos…).

Les liens

Un site qui a des liens (entrants ou sortants) vers d’autres sites reconnus et de qualité, gagne la confiance de l’IA.

Le comportement des utilisateurs

Rankbrain vise avant tout la satisfaction des internautes. Un site qui ne répond pas aux attentes du lecteur est vite quitté. En revanche, un site qui présente un faible taux de rebond (visite brève d’une seule page), avec un temps de lecture important et plusieurs pages visualisées, gagne des places sur le SERP (page des résultats).

 Comment créer un texte optimisé SEO ?

L’optimisation SEO est une technique qui ne consiste pas seulement à dénicher les bons mots-clés. Elle se décompose en trois pratiques bien distinctes et, pourtant, toutes liées les unes aux autres.

Le SEO on-page

Tout ce qui améliore la qualité du contenu, sa variété (textes, images…), et son optimisation par certains éléments.

Le SEO off-page

Ce qui démontre la notoriété du site : liens sur des sites externes, réseaux sociaux, avis…

Le SEO technique

Chaque action qui améliore l’utilisation du site, telles que sa vitesse d’ouverture, sa sécurité…

L’éventail d’interventions pour optimiser un contenu s’avère large et plus ou moins technique. Mais, en tant que rédacteur web, ta tâche principale se résume à utiliser toutes les armes disponibles pour créer un contenu optimisé, en particulier grâce au SEO on-page.

SEO : 7 techniques que doit connaître le rédacteur web

Redaction-web-seo

Afin de livrer un article optimisé SEO, un rédacteur web professionnel doit connaître et utiliser, au maximum, les techniques qui propulsent son contenu au top 10 des recherches Google.

Pourquoi ? parce qu’une page de résultat Google possède 10 propositions au maximum. Les suivantes s’affichent à partir de la seconde page, ce qui est fort regrettable, car la première page recueille plus de 97 % des clics à elle seule !

Voici 7 techniques à adopter pour une rédaction web SEO

 

  • Rédiger un texte clair, pertinent et complet

Celui-ci doit être agréable à lire, sans fautes, et – souvent – comprendre au minimum 1 000 à 1 200 mots. Plus il y a de mots, plus tu peux développer ton sujet. Ton article est alors enrichi, pour la plus grande satisfaction de ton lecteur.

  • Répondre aux questions de l’utilisateur

Il reste important d’apporter un maximum de réponses à la question qui a mené l’utilisateur précisément sur cette page web. Il doit avoir envie de rester sur la page et, surtout, y trouver toutes les informations dont il a besoin, quitte à rédiger plus que prévu, avec une structure d’article facile à parcourir.

  • Insérer des mots-clés (ou expressions clés)

Les fameux mots-clés ! même s’ils ne font pas tout le travail, leur puissance n’est plus à démontrer. Savoir les choisir et les répartir de façon homogène est tout un art, mais ils garantissent une bonne optimisation.

  • Exploiter l’optimisation sémantique

Plus le vocabulaire utilisé en lien avec le sujet est varié, mieux c’est ! C’est tout un art, car utiliser le mauvais champ sémantique peut conduire à une incompréhension des petits robots des moteurs de recherche.

Pour donner un exemple exagéré, si j’écris “L’avocat était rouge comme une tomate. La peau desséchée comme un raisin sec, il n’était pas loin de tomber dans les pommes !” Avec autant de termes légumiers, mon texte pourrait être identifié comme étant sur un thème culinaire !

Google veut s’assurer de mener ses utilisateurs sur la page la plus pertinente par rapport à sa recherche. Une sémantique bien exploitée détermine parfaitement la teneur de ton contenu. Les requêtes des internautes ciblés sont alors plus facilement dirigées sur ton article.

  • Offrir une belle mise en page

Un texte bien présenté, avec des paragraphes bien organisés et des sous-titres, est plus sûr d’être mieux référencé qu’un contenu présenté en bloc. De même, l’utilisation de mots en gras ou en italique rend l’expérience utilisateur plus agréable.

  • Utiliser les balises

Un contenu SEO doit obligatoirement posséder ses balises (title, meta description et titres hx). Ces éléments apportent à Google des informations nécessaires à un bon référencement.

  • Intégrer des images et/ou vidéos

l’ajout d’éléments comme des photos, des fichiers audio, des vidéos, apporte une plus-value à ton contenu. Ces derniers doivent également bénéficier de balises « alt » comprenant (si c’est justifié) le mot-clé.

Rédaction web seo : le tour de la question

À présent, tu comprends à quel point la rédaction web nécessite des compétences particulières. Google aime la littérature, mais il scrute ton contenu, ainsi que tout ce qui l’entoure, à la recherche de nombreux critères techniques.

Ainsi, pour gagner des places, tu dois convaincre le moteur de recherche qu’il peut favoriser ton contenu, car les utilisateurs sont assurés d’y trouver les renseignements attendus.

Maintenant, à toi de jouer avec les algorithmes de Google !

Cet article a été rédigé par Isabelle, élève de notre Formation Rédacteur Web Méthode OMEGA.