Voici un article que j’avais préparé après un long weekend à Paris en mai 2015. Nous avions profité de ce court séjour pour passer une journée au Parc Zoologique de Thoiry. Depuis de nombreuses années je regardais avec envie les reportages à la télé présentant sa réserve animalière.

Pour la petite histoire : lorsque le  Parc fut ouvert au public en 1968 par le comte de La Panousse, hors le fait qu’une partie de sa fortune fut engloutie dans ce projet fou, de nombreux zoologistes lui firent part de leur mécontentement. Rouler en voiture dans un parc,  se retrouver soi-même “en cage” au milieu d’animaux en liberté, ce concept avait de quoi irriter beaucoup de monde. Tout cela paraissait tout bonnement inadmissible. Et pourtant, d’autres Parcs animaliers ont vu le jour par la suite sous l’égide du comte. Preuve qu’il ne s’était pas trompé.

Le Parc zoologique de Thoiry comporte  :

  • Un château avec ses jardins botaniques
  • La réserve animalière
  • Le parc zoologique

Ce sont surtout ces 2 derniers lieux qui ont motivés notre envie de sortie en famille ce jour-là.

La réserve animalière de Thoiry :

Il est midi et c’est sous un ciel nuageux que nous débutons notre découverte par la réserve animalière. L’absence de longue file de voitures ( à peine 2 à 3 véhicules devant nous ) en ces premiers jours de mai nous permet d’en apprécier chaque instant.

Au milieu d ‘un parc verdoyant, la voiture roule au pas, côtoyant au plus prés de magnifiques animaux : girafe, zèbre, rhinocéros, éléphant d’Afrique, autruche, gnou, etc… et nous nous extasions devant l’imposante stature d’un bison d’Amérique.

A quelques centimètres de nous nous capturons des images incroyables :

famille-nomade-digitale-Parc-zoologique-de-Thoiry-bufle-sur-la-route

famille-nomade-digitale-Parc-zoologique-de-Thoiry-buffle-au-bord-de-la-route.

Mis à part un camping-car devant nous qui occupe toute la route et qui prend son temps – surtout lorsqu’un énorme ours décide de traverser la route juste devant lui – nous avons pu en prendre plein les yeux à notre rythme.

Une visite qui va durer 1 heure.

famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- watussi

famille nomade digitale-Parc Zoologique de thoiry-girafes

Famille nomade digitale-Parc Zoologique de thoiry_Hippopotames

famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- autruche

famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- loup dans les bois

Un joli moment de tendresse entre une maman ours et son ourson…de loin bien entendu  🙂

famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- ours et ourson

 famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- maman ours et ourson dans les bois

Il faut bien évidement respecter les mesures de sécurité signalées sur des panneaux. Surtout lorsque l’on se retrouve à quelques centimètres de certains mastodontes. Même si c’est au travers de la vitre que  j’immortalise certaines de ces rencontres extraordinaires, cela reste de pur moment de bonheur et d’émotions.

Le Parc à pied :

Après nous être restaurés au self service “Le Jardin d’hiver” qui est d’un bon rapport qualité-prix, nous nous laissons guider par les différents rendez-vous de nourrissages indiqués sur le plan donné à l’accueil.

Le nourrissage des suricates est celui qui va nous apporter quelques rires car c’est une vrai partie de plaisir à regarder.

Le soleil à fait son apparition et il commence même à faire chaud.

Ayant pris une grande quantité de photos j’ai du me résoudre à ne partager dans ce billet que certains de mes clichés mais vous pourrez découvrir mes autres photos sur le compte Instagram de la famille nomade digitale 

 famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- tamarin empereur

mon préféré le tamarin empereur

famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- couple de tamarin

 famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- mouton

famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- Capybara au bord de l eau

Ces gros rongeurs qui se prélassent au soleil sont des Capybaras

A la recherche du caméléon ...

A la recherche du caméléon …

 famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- axolot

 famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- suricate

Les tunnels en verre  traversent les parcs aux lions et aux tigres : l’attraction vedette du Parc à ne surtout pas louper !

famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- le tunel aux felins vu d'en haut

 famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- lionne allongée dans l herbe

famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- leopard en liberté

 famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- lion derriere la vitr

famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- portrait de lion

Le temps passe vite et il reste encore bien des choses à voir. Nous essayons de nous rendre d’un pas pressé d’un enclos à un autre afin de découvrir le maximum d’animaux tout en essayant de profiter du moment présent.

Se retrouver dans ce cadre de verdure tous les 3 nous fait beaucoup de bien.

Il est déjà 18h, l’heure de la fermeture du Parc, et nous réalisons que nous n’avons pas eu le  temps de voir Le labyrinthe, ni les jardins botaniques, ni le château.

Ces 6 heures passées dans cet antre de verdure nous ont fait un bien fou. Nous avons tout au long de cette journée pu échanger avec les soigneurs qui insistent  sur les conditions de survie de nombreuses espèces qui sont menacées par la déforestation.

Nous comprenons que l’écologie et le respect des animaux ont une place importante au sein du Parc de Thoiry. On voit bien que les animaux sont en bonne santé et qu’ils ont suffisamment d’espace et d’attentions (stimulis et soins appropriés). Ce fut en tout cas  notre ressenti au moment de notre visite.

 famille nomade digitale-Parc zoologique de Thoiry- panneau informatif

Nous avons pu comparer avec les quelques zoos que nous avons visité et dans lesquels nous avions constaté que les animaux semblaient manquer de vivacité.

De nombreux conseils éco-citoyen sont donnés aux visiteurs par le biais de panneaux mais aussi verbalement lors des animations. On ne se contente pas de se rendre d’un enclos à une cage, on est informés et sollicités. Les adultes reçoivent une petite piqûre de rappel et les enfants sont sensibilisés au bien-être des animaux. Cette initiative écologique de la part d’un parc animalier m’a surprise et rassurée.

Le prix d’entrée que certains trouvent élevé me semble alors totalement  justifié.

Conseils pratiques :

Prix de l’entrée : gratuit pour les – de 3 ans / 24 € pour les – de 14 ans / 30 € pour les + de 14 ans

Possibilité d’un passeport annuel à 48 e pour les enfants et 60 € pour les adultes. Ce qui est très interessant quand on réside pas très loin. Cela donne l’occasion d’y revenir plusieurs fois peut-être à différentes periodes de l’année. Une chose est certaine j’y retournerai bien volontiers et Logan aussi : )

Déjeuner sur place : Mis à part le restaurant situé près des caisses à l’entrée, des aires de pique-nique sont mises à disposition à l’entrée de la réserve par exemple.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à consulter le site internet du Parc de Thoiry.

Se loger : Après plusieurs heures de marche dans le Parc, vous apprécierez de vous poser pour une bonne nuit de repos dans l’un des hôtels à proximité du village de Thoiry

Nous avions notre propre véhicule mais si cela n’est pas votre cas, vous pouvez optez pour la location d’une voiture ce qui vous permettra de découvrir autour de Thoiry le château de Versailles  par exemple..

Bref, si vous séjourner pour quelques jours dans les environs, le Parc est une très belle sortie à prévoir et qui ravira les petits mais aussi les grands.

Et vous,  connaissez-vous le Parc zoologique de Thoiry ?

Connaissez-vous d’autres Parcs animaliers ayant le même état d’esprit à nous conseiller en région PACA ?