Nouveau mois, nouveau départ. Nous avons quitté, en ce premier septembre, notre logement éphémère de Mérignac pour aller à l’opposé sur la carte de France destination la région du Beaujolais : Theizé, près de Lyon.

La veille du départ, il convient de bien tout rangee et nettoyer dans le lieu que l’on va quitter. Rester un mois, c’est différent d’une semaine et oblige, surtout lorsqu’on y travaille, à adapter l’organisation des pièces à nos activités et notre bien-être. Avant de partir, il est primordial, par respect pour le loueur, de remettre tout en place, tel que nous avons trouvé les choses, et de s’assurer que tout soit impeccable, tel qu’on aimerait trouver notre propre appartement. Au matin, nous avons lavé le linge de maison, un dernier coup de propreté et on entasse à nouveau tout dans la voiture pour 5 à 6 heures de route.

Au fur et à mesure de nos péripéties, nous filtrons encore les affaires non nécessaires et j’ai pu ranger mieux le coffre que lors du premier trajet : mon expérience à Tetris sert enfin à quelque chose ! 😉

Coffre de la famille nomade v2

Sur le trajet, avant d’arriver au niveau de Lyon, encore un gros mauvais point pour la technologie embarquée dans la nouvelle Ford Focus : le GPS nous situait dans le vide pendant plusieurs dizaines de kilomètres, voulant nous faire tourner à droite en plein milieu de l’autoroute dont il n’avait pas trace ! D’ailleurs, le GPS, jumelé à Google Maps sur iPhone, nous en aurons bien fait baver pour trouver notre adresse de destination : indiquant chacun des trajets opposés et faux autant l’un que l’autre ! C’est donc au coeur du village de Theizé que nous avons attendu que vienne nous guider notre propriétaire pour ce mois de rentrée et qu’elle nous fasse découvrir notre nouveau logis provisoire. Un F2 en pierres dorées, au milieu des vignes. Plutôt joli même si ce n’est pas un style de déco qu’on affectionne. Un peu surchargé tout de même de bibelots, objets de diverses religions que la propriétaire collectionne, livres, cd… Un appartement tout écolo, bien différent du précédent, qui a son charme et qui sera agréable dès que l’on aura “apprivoisé” les lieux.

Dans tous les cas, c’est un lieu décoré avec passion, juché dans un environnement bucolique. Ne restera plus qu’à s’assurer de bonnes conditions de travail, découvrir les villages et villes alentours et se régaler de gastronomie lyonnaise !