C’est au cours de notre mois passé à Villa Di Teolo, en Vénétie, que par une belle journée d’octobre nous avons pris la route afin de découvrir Vérone en famille. Il était inconcevable de ne pas visiter la célèbre cité italienne rendue célèbre par la pièce de théâtre de W.Shakespeare : “Roméo et juliette” inspirée d’un conte italien.

Ce  jour-là, il y avait foule en ville en raison de 2 événements : une course automobile et une fête organisée autour du vin et du fromage. Peut-être pas la journée idéale pour un petit city trip en famille à Vérone mais, sac sur le dos et appareil photo en bandoulière, je n’attendais qu’une chose : tomber sous le charme de cette ville romantique.

Vérone en famille

Pour commencer, nous sommes partis sur les pas des jeunes amants maudits et plus particulièrement jusqu’à la maison de Juliette qui, d’après la légende, fut le lieu où les deux amoureux se jurèrent une passion éternelle. L’attrait principal de cette demeure restaurée entre 1936 et 1940 est le fameux balcon qui y fut ajouté, duquel la belle Juliette aurait déclamé sa célébrissime tirade à son amoureux :

“Roméo, Roméo ! Pourquoi es‑tu Roméo !

Renie ton père et refuse ton nom,

Ou, si tu ne veux pas, fais‑moi simplement vœu d’amour

Et je cesserai d’être une Capulet.”

Qui ne souvient pas de cette scène ? Et d’autant plus lorsque le Roméo en question n’est autre que le beau Léonardo Di Caprio dans le film culte de Baz Luhrmann : Roméo+Juliet !

Nous suivons  les panneaux fléchés indiquant les différentes attractions de la ville. Nous nous frayons un passage jusqu’à une petite cour  intérieur dans laquelle s’entasse un paquet de monde. A l’entrée de cette cour, les murs sont parsemés de graffitis multicolores et de petits mots d’amours collés de ci de là.

la maison de Juliette à Verone- famille nomade digitale

Au dessus de nos têtes le fameux balcon. Si l’entrée dans la cour est gratuite, l’accès au balcon est payant (6 € je crois) . Juste au fond de la cour, se trouve la statue en bronze de Juliette. Impossible d’en faire une prise de vue correcte : beaucoup trop de monde s’y presse.

Les femmes prennent la pose une main sur le sein droit – décoloré par trop de “tripotages” – de cette pauvre Juliette. Des couples  immortalisent cet instant en photo. Ce geste  serait symbole de bonheur, d’amour éternel et de fertilité (!).

Il est également possible de visiter, un peu plus à l’écart du centre historique, dans le monastère San Franscesco In Corso, la tombe de Juliette qui est en fait une sépulture vide. L’entrée y est payante car il s’agit d’un musée dont le clou final de la visite est cette fameuse tombe…

Agacés par tous ces pièges à touristes, nous avons préféré continuer notre chemin et nous balader dans les différentes ruelles du centre historique.

verone et son centre historique-famille nomade digitale
Il y a de magnifiques monuments et des vues imprenables sur Vérone qui valent le détour. Même si cette ville ne fut pas un coup de coeur, elle offre une belle architecture et il serait dommage de ne pas y faire une halte lors d’un petit séjour en Vénétie.

En voici un échantillon en quelques photos.

Piazza Del Erbe-Vérone en octobre avec la famille nomade digitale

tour di lamberti- verone en famille nomade digitale

 

Porta Borsari à vérone-famille nomade digitale

jardin fontaine verone en famille nomade digitale

famille nomade digitale à Vérone-octobre 2016

Et je garde le meilleur pour la fin : le Castelvecchio. Car même si, ici aussi, il y avait bien trop de monde, c’est un très beau monument qui est, pour ma part, le plus bel atout de Vérone.