Notre vie nomade digitale en Espagne se poursuit et cette fois ci-après pratiquement 4 heures de route nous arrivons à Merida, la capitale de l’Estrémadure. Nous y resterons seulement 15 jours, ce qui ne nous était jamais arrivé auparavant. Simplement, parce que notre prochain logement ne se libère  que le 15 septembre.

Cette fois ci notre hôte est présent pour nous accueillir. Chose rarissime. Même si nous avons des “contacts” sympathiques avec nos hôtes Airbnb par messagerie cela reste du virtuel. De plus ce sont souvent leurs proches ou voisins qui nous accueillent et nous donnent les clefs de leur appartement.

Pouvoir discuter et échanger en “vrai” avec le propriétaire de l’appartement est bien plus agréable.

Notre hôte, c’est Irène, une sympathique jeune femme espagnole qui a pas mal voyagé et qui parle Français bien mieux que nous ne parlons sa langue !

Avec son joli petit accent elle nous fait visiter son appartement situé au 3 ème et dernier étage d’un immeuble construit à quelques pas à peine d’un parc et de la rivière Guadiana  L’environnement est calme et cette verdure à proximité nous donne des envies de balades au bord de l’eau.

Après une longue route et avant de tout installer nous proposons à Irène d’aller boire un verre dans le bar en face de l’immeuble qu’elle vient de nous conseiller. L’occasion pour nous de faire connaissance et d’en savoir un peu plus les uns des  autres.

Une arrivée dans une nouvelle ville bien agréable et si Irène sera absente (en vacances) pendant notre séjour nous dînerons  ensemble la veille de notre départ.

Et voilà que débute pour nous nos premiers pas dans ce nouvel environnement.

Des gestes devenus presque automatiques pour nous 3 : s’assurer de la bonne connexion internet (qui est plus que parfaite !), les valises à défaire et nos espaces de travail à organiser. Car dès le soir même nous nous devons d’être opérationnels.

Cette fois ci pas de bureau individuel comme ce fût le cas à Alcala de Hénares

Seul Logan est bien loti pour débuter ses cours de 1ère S. Dans sa chambre il a un joli petit bureau.

Famille nomade digitale - bureau à Merida-espagne

En ce qui nous concerne Patrice et moi, nous partageons la table de la salle à manger. Comme toujours nous nous adaptons au lieu afin de travailler dans de bonnes conditions.

Vous remarquerez que je ne prends pas beaucoup de place avec ma Surface Pro et ma petite souris : )

Famille nomade digitale -voyager et travailler à Merida en Espagne

Nos activités professionnelles en ce début septembre occupent  la majeure partie de nos journées. De nouveaux projets plein la tête .Nous en avons même profité pour revoir certaines pages du blog qui a vu le jour il y a 2 ans et 2 mois bientôt.

Les jours qui suivent nous découvrons d’abord notre environnement proche.

Famille nomade digitale-Vue de l appartement Merida

La vue de notre appartement sur le parc et la rivière.

Puis pas à pas le centre-ville de Merida et surtout son magnifique patrimoine archéologique.

La famille nomade digitale devant la Plaza des torros à Merida en Espagne

La famille nomade digitale devant les vestiges romaisn de Mérida en Espagne

A l’entrée du centre-ville quelques remparts

Famille nomade digitale dans le centre ville de Merida en Espagne

Famille nomade digitale sur la plaza d'Espana à Merida

La fontaine sur la Plaza d’España

Famille nomade digitale -le temple de Diane à Merida

Le temple de Diane.

Dont son musée d’art romain qui a lui seul mérite bien tout un billet (à venir) sur le blog.

Ce sont ses vestiges romains qui attirent particulièrement les visiteurs à Merida. Si vous souhaitez y passer un weekend  lors des prochaines vacances de la Toussaint par exemple je vous conseille d’opter pour un hôtel proche du centre-ville.

L’appartement est climatisé mais nous ne souffrons pas de la chaleur surtout après avoir eu la canicule pendant près d’un mois à Alcala  Les températures ont diminué, mis à part certains soirs ou nous sommes surpris par les fortes chaleurs de l’été finissant.

La famille nomade digitale se balade le soir dans Mérida en Espagne

Petite promenade en début de soirée dans les rues du centre ville. Il est presque 20h…

Nous sortons en soirée pour aller découvrir le centre-ville, boire un verre, manger quelques tapas.

Malheureusement nous n’avons pas déniché notre” cantine ” comme ce fut le cas le mois dernier avec le bar à tapas Indalo .

Et les jours filent si vite que nous n’aurons pas assez de temps pour visiter la région et rouler jusqu’au Portugal qui se trouve pourtant si proche.

Au fond, ce qui compte c’est de voyager à notre rythme. Nous ne sommes pas en vacances. Mais une famille nomade digitale qui découvre le monde au gré de ses envies.