chaleureux accueil de notre loueuse à Chipiona

Nouveau mois, nouveau lieu. Et celui-ci est de loin, le plus agréable que nous ayons connus depuis le début de notre nouvelle vie.
Chipiona est une petite ville à l’ambiance “village”, très agréable, vivante, entrainante. Situé à quelques mètres de la plage, dans un quartier calme du centre ville,  au milieu d’un patio fleuri, notre appartement est coquet et bien confortable. Nous nous y sentons tout de suite à l’aise. A notre arrivée, après s’ être jeté littéralement sur nous pour nous embrasser, comme si nous étions de vieilles connaissances, Benny,  notre loueuse aura pour nous, d’adorables attentions.

Le patio de notre immeuble à Chipiona

Elle aura pensé à tout. Quelle surprise de découvrir dans la cuisine :Du lait, une bouteille d’eau, du beurre dans le frigo. Et de quoi préparer un bon petit apéritif: une bouteille de vin du pays, du fromage, des gressins et du jus de fruits! Un accueil auquel nous ne nous attendions pas.

Nous sommes sous le charme.
Très rapidement, nous prenons nos marques et nous nous sentons comme “chez nous”.
La famille nomade à ChipionaNotre arrivée coïncide avec le début du carnaval qui durera jusqu’au 9 mars. C’est donc la

fête dans les rues et dans la nuit, résonnent des tambours. Mais fatigués par notre long trajet en voiture, nous sombrerons dans un sommeil profond et réparateur.
La famille nomade déguste des montaditos a chipionaDès le lendemain, quel plaisir que de sortir pour découvrir notre nouvel environnement. Le grand patio intérieur où les enfants peuvent jouer sans risque tout en faisant bien attention aux pots de fleurs. Et en respectant bien sûr les heures de repos entre 16h et 18h. Attention, ici, c’est sacré ^^… surtout que le silence nocturne n’est demandé qu’à partir d’une heure du matin : on vit tard en Espagne !

 

L afamille nomade déguste des montaditos a chipiona

Le patio et le quartier très pittoresque avec ses maisons aux façades blanches.

Aller boire un verre dans la grande rue principale  et manger des plats sur le pouce : des montaditos sous les chauds rayons du soleil de 13h.

Sourire en écoutant le voisin chantonner à 3h de l’après-midi en passant de vielles chansons espagnoles ringardes et désuètes.


Comme 
venues d’une autre époque. Le temps semble comme figé par moment.

 

Et le soir, se balader en bord de mer pour admirer le soleil couchant sur la plage de Santa Cruz Del Mar.

Playa Santa cruz Del Mar à Chipiona  Soleil couchant sur la plage de Chipiona

Nous apprécions  la bonne humeur des gens que nous croisons, leur manière de parler: fort et vite. Et ne rien y comprendre. Nous faisons des efforts pour essayer d’apprendre quelques mots mais le temps manque et c’est rageant ! Surtout qu’ici les gens vous parlent, ou tout au moins essaient. La voisine, quand vous sortez de chez vous, sort pour vous saluer et vous demander si vous allez bien… les sourires sont de mise et ça fait bien plaisir !

Vu du toit sur le patio

De simples choses sont riches d’un sentiment de bien-être. Comme, par exemple, faire sécher son linge sur le toit de l’immeuble et admirer la vue sur le quartier et sur le patio.

En quittant Alicante, il aura fallu que nous parcourions plus de 700  kilomètres , traversant des paysages semblables au Mexique, avec l’impressions de débarquer au milieu de nulle part, pour que nous découvrions enfin l’Espagne. La vraie. L’authentique Andalousie.
Nous sommes loin de la France, loin de nos racines et pourtant dans ce pays qui n’est pas le nôtre nous nous y sentons bien. Et le séjour débute à peine. Il y a tant à voir : déjà Cadix et Séville pour ne citer que les villes les plus connues. Mais pour commencer nous allons nous laisser bercer par Chipiona.