Est-ce que tu aimes écrire, mais aussi convaincre ? Si oui, le copywriting est une activité en ligne qui devrait te passionner ! D’autant plus si tu es déjà rédacteur web : tu es à la moitié du chemin. Mais, peut-être ne sais-tu pas vraiment en quoi cela consiste ?  Dans cet article, découvre en quoi consiste le métier de copywriter (concepteur-rédacteur en français) et comment le devenir.

Définition du métier de copywriter

Si tu fais un tour sur Wikipedia, voici ce que tu pourras lire :

Un concepteur-rédacteur (ou copywriter dans les pays anglo-saxons) a comme profession la recherche de concepts vecteurs d’une communication, à destination du public ou d’entreprise (B to B) permettant la valorisation d’un produit, d’une activité, d’une personne, d’une opinion ou d’une idée. Le concepteur-rédacteur a ensuite en charge la production du contenu éditorial des outils de communications concernés.

Cela reste assez vague, non ?

Un copywriter, c’est quoi ?

Je vais essayer de te donner ma propre définition en te racontant une petite histoire.

J’avais déjà vaguement entendu parler de copywriting, mais surtout par rapport à Christian Godefroy, considéré par beaucoup de gens comme LE copywriter francophone incontournable. Son livre Comment écrire une lettre qui vend est une véritable bible chez les concepteurs-rédacteurs. Décédé en 2012, il reste une sacrée référence dans le métier !

Nous sommes en 2017. Patrice vient de démarrer son activité de rédacteur web lorsqu’il est contacté par une connaissance pour lui rédiger une page de vente. Cette personne vient de finaliser un programme en ligne et recherche un professionnel des mots pour rédiger le texte descriptif de la-dite formation.

L’objectif de ce texte étant de valoriser « le produit » (la formation) et de donner envie au lecteur (le prospect) de cliquer sur le bouton « acheter ». Pour cela, il faut s’imprégner du produit et être capable d’en faire ressortir tous les bénéfices et les avantages pour le client.

Patrice est expérimenté dans le webmarketing, le pratiquant depuis 2005. Il était donc déjà familier de ce style de contenu, mais il n’avait encore jamais pratiqué sur demande. Et lorsque cette personne lui demande son tarif… Patrice lui en fournit un bien en dessous de ce qu’il aurait pu demander, avec son expérience. C’était surtout un nouveau challenge à relever, l’occasion de découvrir une nouvelle facette de l’écriture web.

C’est ainsi qu’il a démarré assez rapidement un second service sur la plateforme de 5euros.com. Le résultat a plus que convaincu le client, mais surtout les prospects ! Ce client dira d’ailleurs à Patrice qu’il aurait payé, sans sourciller, plus de 20 fois la somme demandée, vu le résultat livré. 💸

Par la suite, bien sûr, son tarif a grandement augmenté. Il se situe à présent dans les 1000 euros pour un texte de vente avec étude de la cible.

Voilà pour la petite histoire.

2 ans plus tard, il a décidé de partager son expérience et ses meilleurs conseils pour devenir copywriter dans une formation que tu peux retrouver ici : Maîtrise le copywriting facilement.

En quoi consiste le métier de copywriter?

Certaines personnes s’imaginent, souvent à tort, que la rédaction web et le copywriting sont 2 activités identiques. Et que l’on change le nom pour semer le trouble dans l’esprit des gens.😉

Qu’est-ce qu’on peut être joueurs parfois ! 😁

En fait, pas du tout.

Être copywriter et être rédacteur web sont deux choses plutôt distinctes.

Certes, tu utilises les mots pour faire passer un message, une information. Mais le rédacteur web a pour mission d’être lu, de relayer des informations. Le lecteur est généralement passif. Alors que le concepteur-rédacteur doit obtenir UNE ACTION de la part du lecteur. Et ça change tout ! C’est un cheminement plus complexe pour y parvenir. Pour cela, il a plusieurs armes, plus ou moins subtiles. La principale ? Les émotions.

Le schéma est souvent le même. Déjà, il doit connaitre parfaitement sa cible. Il va alors aller « trifouiller » le plus loin possible, rechercher sa douleur pour faire mouche.

Faire ressortir ses pires peurs, jouer sur ses erreurs. Pour ensuite donner l’espoir et, enfin, la solution à son problème : le produit qui, par chance, est accessible à des conditions uniques aujourd’hui !

Sachant comment fonctionne le cerveau, je t’avoue que le copywriter ajoute souvent même un soupçon de manipulation pour obtenir la réaction tant attendue !

Alors, dit comme ça, je t’imagine faire des petits bonds dans ton fauteuil et pousser des petits cris d’effroi !

« Mais Christine ! Et l’éthique dans tout ça ? »

Je te rassure, les copywriters ne sont pas obligatoirement de vilaines personnes sans cœur et sans honneur. Mais, parfois, les personnes qui les embauchent, le sont un tout petit peu (sur les bords). Et, quand tu proposes ton offre de service, tu as forcément des demandes pour pousser des produits qui vendent du rêve, ou qui sont carrément de mauvaise qualité.

Alors, en tant que copywriter, c’est à toi de définir tes limites. Tu peux n’accepter de rédiger des pages de ventes que pour promouvoir des services ou des produits en lesquels tu crois.

Rien ne t’empêche d’avoir des principes, des valeurs et une éthique sur lesquels tu ne déroges pas. En bref : ne pas accepter tout et n’importe quoi, sous prétexte que cela paye bien !

“Avec un grand pouvoir viennent de grandes responsabilités” disait l’oncle Ben…

Combien gagne un copywriter ?

Un bon texte de vente, ou script d’une vidéo de vente, fait généralement toute la différence entre le succès et l’échec d’une opération. Tu t’en doutes, les entreprises sont prêtes à investir beaucoup pour un bon entrepreneur.

Dès que tu prends un peu de bouteille, tu gagnes donc plutôt bien ta vie. Atteindre l’équivalent d’un Smic en quelques journées n’a rien d’utopique. Quand :

  • tu sais comment écrire un texte de vente efficace ;
  • tu connais les structures et les formules qui fonctionnent ;
  • et que tu suis une routine qui ne te fait jamais défaut (adaptée à l’offre à promouvoir)…

Tu es alors capable de créer des argumentaires de qualité sans te torturer les méninges. Et puis, que tu écrives 1000 ou 3000 mots, ton tarif est le même. Ce qui compte, c’est que ton texte TRANSFORME. Qu’il atteigne sa cible en plein cœur. Que ton client vende son produit, ou obtienne des prospects qualifiés, grâce à des formules convaincantes.

Si tu parviens à rédiger un texte professionnel qui permet à ton client d’atteindre ses objectifs, ce dernier sera évidemment satisfait. Et un client qui est satisfait, ça fait quoi ? Ça revient vers toi pour d’autres pages de vente, ou bien il te recommande à son réseau.

Et lorsque tu atteins un certain nombre de commandes et d’avis positifs, tu te sens légitime et tu prends forcément de l’assurance.

À ce moment-là, tout naturellement, tu augmentes ton tarif. Ainsi, les tarifs courants pour un copywriter oscillent entre 200 et 2000 euros pour la rédaction d’un texte de vente. Ce n’est que quelques heures de travail, certes. Mais quand on sait que, grâce à cela, ton client peut générer des dizaines de milliers d’euros de vente, ce n’est finalement pas un énorme investissement pour lui.

Les entrepreneurs sont même régulièrement prêts à ajouter une commission sur les ventes à une belle enveloppe de fixe, pour t’impliquer encore plus dans le lancement.

C’est pour ces raisons que de nombreux rédacteurs web tentent une reconversion dans le copywriting. Et puis, cette activité, peut t’apporter de nouvelles connaissances, t’ouvrir à de nouveaux univers.

Selon le sujet et la thématique que tu abordes, cela peut se transformer en un véritable moment de plaisir : tu découvres des produits novateurs, tu as accès à des contenus de formation en avant-première, tu es courtisé par des entrepreneurs qui respectent ton travail.

D’ailleurs, si tu ne l’as pas encore lu, je t’invite à découvrir le témoignage de Nicolas qui s’est orienté vers le copywriting. Il s’épanouit totalement dans son nouveau métier.

Comment devenir copywriter professionnel ?

À moins d’être l’enfant prodige de Lillian Eichler et de Gary Halbert, tu ne peux pas t’improviser concepteur-rédacteur du jour au lendemain. Car il ne suffit pas d’écrire bien pour être copywriter.

Si tu es formé à la rédaction web, tu as déjà le potentiel pour te lancer dans cette nouvelle activité. MAIS il te faut connaitre certaines techniques de marketing, maîtriser des méthodes de persuasion quasi hypnotiques, et suivre des structures éprouvées.

Quel que soit le support : page de vente, newsletter, campagne d’emailing, vendre par les mots est tout un art.

Pour amener le lecteur à réaliser cette action, il te faut suivre certaines étapes.

  • Connaitre le prospect (presque mieux que lui-même) ;
  • Rédiger en utilisant un vocabulaire approprié et un ordre précis;
  • Faire preuve d’empathie ;
  • Savoir t’adresser aux différentes parties du cerveau du lecteur ;
  • Pousser à l’action ;

Et puis, pour grimper dans ce métier, il va falloir prouver ton expertise dans le domaine, promouvoir efficacement ton service ou ton produit. Il n’y a rien de pire qu’un copywriter avec un mauvais texte de vente pour faire sa propre promotion !

Conclusion sur le copywriting

Copywriter est un véritable métier. Il peut te permettre de très bien gagner ta vie. Mais, comme de nombreuses activités en ligne, il nécessite de s’impliquer en termes de temps et d’énergie. Te former, lire beaucoup, trouver tes premiers clients, forger ta réputation… Tout cela demande de t’investir concrètement dans ton projet professionnel. Et ça ne va pas se faire d’un coup de baguette magique !

Si c’est un job en ligne qui t’attire et qu’endosser le costume d’un commercial des mots ne te fait pas peur : lance-toi ! Va au bout de ton projet !

Et si tu as des questions, n’hésite pas à me les poser, ci-dessous, en commentaire.