Tu aimes écrire ? Tu recherches un job à faire de chez toi ou en voyageant (nomade digital) ? Tu te poses des questions sur le métier de rédacteur web ? Tu es au bon endroit. 

Notre formation rédaction web est disponible depuis octobre 2018… Et je réalise que je n’y ai pas consacré d’article ! Il est peut-être temps que j’en dise plus sur l’activité que nous exerçons de n’importe où dans le monde…

Voici en détail le contenu du programme en ligne créé, pour que tu puisses – toi aussi – apprendre le métier de rédactrice web (ou rédacteur web) rapidement. Mais surtout un guide complet pour te présenter un métier en plein essor sur la production de contenus web.

Devenir rédacteur web : Par où commencer ?

Au moment où j’écris ce texte, cela fait déjà un an et demi que nous accompagnons des hommes et des femmes de tout horizon vers un job en ligne réellement rémunérateur.
Ce métier en plein essor, c’est celui de rédacteur web.

Tu t’en rends certainement compte, mais bosser de chez soi est de plus en plus répandu. (Source).
Je me souviens comme ça pouvait être considéré comme « bizarre » de travailler à la maison, il y a encore quelques années.
Beaucoup de gens avaient du mal à comprendre comment il était possible de gagner de l’argent sans sortir de chez soi !

Les temps ont bien changé !

Si tu lis cet article, c’est que, toi aussi, tu recherches un job à faire en ligne. Tu as donc envie d’en savoir plus sur la rédaction de contenu.
Tu te poses des tas de questions. Tu ne veux pas prendre le risque de te reconvertir dans une nouvelle activité sans en connaître les tenants et les aboutissants.

Forcément, cet article va être long, mais il va, j’en suis certaine, t’être très utile.
Et, qui sait, peut-être te permettre de te découvrir une nouvelle activité sur-mesure. Un job qui te rapporte rapidement de l’argent sonnant et trébuchant.

Avant tout, je souhaite ajouter que le métier de rédacteur web est à la portée de presque tout le monde.
Je précise « presque » car bien sûr, il faut quelques prérequis.

Certaines compétences sont indispensables (d’autres s’apprennent) lorsque l’on choisit de proposer son service de création de contenu pour le web.

Mais, commençons par le début, car peut-être ne sais-tu pas en quoi consiste réellement ce métier ? Ce n’est pas parce que l’on parle souvent de cette activité que tout le monde sait de quoi il s’agit.

C’est quoi un rédacteur web ?

Il s’agit d’une personne qui possède les compétences que je décris plus bas. Elle rédige du contenu unique et de qualité pour des blogs et des sites internet. Dans le but d’augmenter leur trafic de visiteurs avec un referencement naturel obtenu grace à une stratégie de contenus.

Contrairement à un blogueur, qui écrit pour lui, le rédacteur web est en charge de la production de contenus pour un ou des clients, ou pour l’entreprise qui l’embauche.

Il crée ainsi un contenu rédactionnel à la demande, en respectant les délais engagés.

Il peut s’agir :

  • d’un article sur un thème particulier : voyage, webmarketing, bien-être, enfance, mode, artisanat, etc.
  • Mais aussi des fiches descriptives de produits pour des boutiques en ligne ;
  • Un livre numérique (ebook) pour faire connaitre une méthode de régime, de sport, d’hypnose, etc.
  • Une newsletter (e-mail) pour informer…
  • Etc.

Les compétences pour débuter en rédaction web freelance

Même s’il n’est pas nécessaire d’avoir des diplômes, il faut tout de même maîtriser certaines caractéristiques afin  écrire pour le web..

Forcément, comme pour toute activité, lorsque l’on décide de se lancer dans celle-ci, je dirai qu’en premier lieu : il est préférable d’aimer cela !

Se lancer dans la rédaction de contenu pendant plusieurs heures par jour « impose » que l’on y prenne un minimum de plaisir.

Certains sujets sont loins d’être glamours ou enthousiasmants. Pourtant, ne pas se limiter à de rares thématiques permet de s’entraîner et de s’améliorer dans son activité de rédacteur web débutant.

Pour rédiger ces textes à la demande, il faut être capable de regrouper des sources trouvées sur les moteurs de recherches, et plus principalement Google. (Puisqu’il engloutit 91,4 % des parts de marché en avril 2020 !)

Cela afin d’avoir une documentation suffisante pour écrire ton article.

Il faut également être capable de vérifier ses sources. Car produire du contenu pour un client ne doit pas se faire à la légère. Ton client attend de toi un travail professionnel. Ton article doit être bon et amener sur son blog des visiteurs qualifiés. Mais il n’est pas question de mettre en péril la crédibilité du support avec des infos vaseuses !

5 critères indispensables pour être un bon rédacteur web

comment devenir redactrice web

Critère n° 1 pour devenir rédacteur professionnel  : savoir écrire vite

La majorité des rédacteurs web passent beaucoup trop de temps pour écrire un article. Ce qui se répercute forcément sur le plan financier.

Un exemple : tu te lances sur la plateforme de 5 euros.com (testée et approuvée) en tant que rédacteur web débutant et tu factures 25/30 euros un article de 1000 mots . Si tu passes 2 heures maximum pour l’écrire (temps de recherche inclus) cela veut dire que tu peux en écrire 3 à 4 par jour. S’il te faut la journée pour écrire un seul article… Là, il y a un gros souci.

Car, ne l’oublions pas, en tant que freelance, tu va avoir des charges à payer. Tu dois le prendre en compte quand tu définis ton taux horaire.

Évidement, en obtenant une certaine autorité dans ton activité, tu augmentes progressivement tes tarifs sans toutefois augmenter ton temps de travail. 😉

Pour exemple, quand tu passes au stade supérieur, cet article de 1000 mots tu peux le facturer alors 3, 4 fois ce prix de base … voire plus.

Et à force de pratiquer tu vas aussi écrire plus vite.

Produire du contenu de haut niveau rapidement est ce qui va te permettre de te démarquer des autres. Tu modules le nombre d’article que tu veux écrire en fonction du revenu que tu vises et du temps que tu veux consacrer à l’écriture web.

Critère n° 2 pour un rédacteur web SEO  : savoir optimiser un article pour les moteurs de recherche

Un bon article doit plaire à ton client, à ses lecteurs… mais aussi à Google !
Son contenu doit généralement être optimisé afin d’augmenter sa visibilité : on parle ici de SEO (Search Engine Optimization), soit d’optimisation pour les moteurs de recherche.
En tant que rédacteur web, tu apprends à maîtriser certaines techniques pour plaire aux petits robots de Google. Tu dois « convaincre » son intelligence artificielle de bien positionner l’article en question dans la page de résultats lorsque l’utilisateur recherche certains mots-clés.
Si tu n’y connais rien en SEO, cela peut te desservir et tu peux perdre des opportunités de commandes; Alors, qu’en fait, c’est une compétence qui s’apprend et qui peut être un avantage  par rapport à d’autres rédacteurs qui n’y connaissent pas grand chose.

Tu ne vas devenir un expert en SEO, mais tu peux en savoir suffisamment pour livrer des articles parfaitement optimisés. Ce qui prime, c’est que tu augmentes ta valeur et que tu puisses ainsi alignés tes tarifs en fonction d été que tu proposes.

Voici en quelques mots ce qu’il faut être capable de faire en tant que rédacteur :
• connaitre les bonnes structures,
• placer les mots-clés,
• bien mettre en forme pour souligner les points importants,
• utiliser certaines balises,
• voire maîtriser ce que l’on appelle l’optimisation sémantique.

Critère n° 3 pour un rédacteur freelance : avoir un très bon niveau d’orthographe

Tu dois livrer des articles sans fautes de français. Savoir écrire correctement est un prérequis dans la langue de Molière.

Mais ça ne veut pas dire que tu dois être infaillible, t’estimer « pas à la hauteur » parce qu’il t’arrive, quelquefois, de faire des petites fautes.
J’ai une bonne nouvelle ! Il existe des outils pour éviter les pièges de la langue française.

Critère n° 4 pour un rédacteur débutant : être autonome et bien organisé

Comme dans beaucoup d’activités, un rédacteur web doit suivre des tâches prédéfinies qui peuvent vite devenir chronophage. Et si une bonne organisation n’est pas mise en place, cela peut enclencher une avalanche d’erreurs.

Pour éviter cela, Un bon rédacteur doit utiliser les bons outils et les bons supports.  Pour être guidé et ne rien oublié, la solution est d’avoir des processus qui te guident de la création de ton article jusqu’à sà livraison au client final.

Et là, tu vas te rendre compte du temps que tu peux gagner en structurant bien ton workflow.

Critère n° 5 pour un rédacteur indépendant : savoir où et comment trouver ses clients

Tu te dis certainement que c’est bien joli de savoir écrire du contenu de qualité… mais comment faire pour trouver les clients ?

Beaucoup de personnes conseillent de passer par des plateformes pour freelances dans la rédaction…pas nous.

Pourquoi?

Parce que lorsque tu connais le tarif pratiqué au mot, cela frôle l’esclavagisme.
D’autant plus, que ces plateformes prennent des commissions (entre 10 et 20%) et que tu dois être réactif , te connecter chaque jour pour voir les nouvelles offres…Tu es à la merci de la plateforme et du client qui bien souvent cherche le plus bas prix.

Attention : elles peuvent être utiles pour te rassurer, prendre de “la bouteille”, faire tes premières armes. Mais si tu veux faire autre chose que du travail d’usine sans reconnaissance de tes compétences, ce n’est pas sur ces plateformes que tu dois te positionner.
Bien évidement il faut y aller par étape et se créer une bonne réputation avant de prétendre à un tarif d’expert.

Tout cela peut « faire peur » a priori, mais s’apprend assez rapidement avec de bonnes ressources.

formation devenir rédactrice web

Le matériel du rédacteur web

Il est très simple et il y a fort à parier que tu le possèdes déjà.
Il s’agit d’avoir :
• Un ordinateur ;
• Une bonne connexion internet…
Et c’est tout !

Même un logiciel de traitement de texte, comme Microsoft Word, n’est plus obligatoire. Tu peux opter pour un logiciel en ligne gratuit comme Google Docs, ou une suite open source (LibreOffice, Open Office…).

Note cependant que, comme toute activité que l’on souhaite faire de chez soi, il est préférable d’installer un espace de travail personnel.
Mais aussi de mettre en place les conditions pour bien débuter son travail à la maison. J’ai écrit un article sur le sujet : Travail à domicile : Comment débuter son activité à la maison ?

Comment débuter son activité de rédacteur ou rédactrice freelance

Tu as un talent pour l’écriture ? Tu es pointilleux, organisé, observateur ? Une bonne culture générale ? Tu peux être tenté de ne pas suivre une formation et vouloir te former par tes propres moyens.
Cela te prendra plus de temps, mais tu peux parvenir à apprendre les bases seul(e).
Sans toutefois avoir la certitude que ces méthodes soient réellement de bonnes méthodes à appliquer.
Alors, oui : tout est possible, et l’on peut apprendre seul. Il faut alors accepter une plus longue courbe d’apprentissage, ainsi que de passer par des écueils.

Tout le monde ne peut pas faire ainsi, et c’est prendre plus de risques
Ça peut générer du stress lorsque tu pars en quête de tes premiers clients.
Et, au moment de te lancer à l’eau, le syndrome de l’imposteur fera son apparition : es-tu réellement qualifié(e) pour écrire à la demande ?
As-tu le niveau ?
C’est peut-être là que tu vas regretter les petits flotteurs bien rassurants que t’apporte une formation professionnelle : quand tu te jettes dans le grand bassin. 💦

Se reconvertir dans la rédaction web après 45 ans

Si tu nous suis, tu connais notre histoire. Si tu arrives par hasard sur notre blog, ça n’est sans doute pas le cas.

Patrice (mon cher et tendre époux 😘) s’est formé seul à la rédaction d’articles, mais il partait avec un bon bagage en tant qu’auteur.
Du plus loin que je m’en souvienne, je l’ai toujours vu en train d’écrire (ou dessiner).

Au cours des 10 années qui ont précédées le démarrage de son activité de rédacteur web :
• Il a écrit un roman jeunesse qui a été publié par une maison d’édition. (à présent disponible dans une nouvelle version sur Amazon.)
• Il a participé à des ateliers d’écriture.
• Il a écrit des milliers de poèmes en acrostiche personnalisés sur demande pendant 4 ans.
• Il a gagné des concours d’écriture (avec de beaux lots à la clef ♥️).

Bref, il avait déjà une belle plume (que je lui ai toujours enviée) et une bonne méthodologie pour écrire vite. Ça aussi, je le lui enviais beaucoup.

Lorsque nous avons été contraints au dépôt de bilan de notre entreprise en janvier 2017, après presque 12 ans d’existence, Il s’est donc tourné vers la rédaction d’articles.

Il devait réagir vite et n’avait pas le temps de passer par la case « formation », car nous n’avions plus aucun revenu ! 😓
Avoir une activité qui nous apporte de l’argent rapidement était vital !
Nous étions en train de toucher le fond.
Vraiment.
Nous avions 47 ans presque 48…
Et surtout pas du tout l’envie de rejoindre le rang des 3 millions de personnes sans emploi en France.
Et encore moins de redevenir sédentaires.

Patrice a démarré son activité en tant que rédacteur web sur la plateforme 5euros.com.
En seulement 3 mois, il est passé de 0 € à 2000 € par mois (en travaillant 3 heures par jour, 5 jours par semaine).
Son style a rapidement plu. Il a su s’attirer des clients fidèles et réguliers avec son service de rédaction, même lorsqu’il a augmenté ses tarifs.
À aucun moment, il ne s’est spécialisé dans un domaine et je vais t’expliquer pourquoi le faire est une mauvaise idée.

se former a la creation de contenus web

Création de contenus web : se spécialiser dans une thématique, bonne ou mauvaise idée ?

Quand on débute, on peut difficilement faire le difficile en refusant des sujets sous prétexte que ça ne fait pas partie des thématiques ou des domaines que nous apprécions.

Se spécialiser dans une thématique – la mode, la petite enfance, le bien-être, le webmarketing, l’immobilier – peut s’envisager. Mais plutôt lorsque l’on est parvenu à atteindre un certain objectif de revenus par mois. (Ou si l’on n’est pas pressé pour obtenir des revenus réguliers.)

Refuser de rédiger un article ou des fiches produits alors que l’on débute à peine, c’est aussi laisser passer l’opportunité que ce client aurait pu t’offrir. Une collaboration sur du long terme et la possibilité, pour toi, de devenir rédacteur du site de ce client régulier et qui paye bien.
C’est aussi cette mentalité-là, de bosseur, qui a contribué à la renommée rapide de Patrice en tant que rédacteur web.

Oui, je reconnais qu’écrire dix articles sur des parquets en bois, sur les prestations d’un plombier-chauffagiste, sur une résidence pour seniors… ça n’a rien de réjouissant, ça peut être monotone. Mais c’est un bon apprentissage.

À chaque fois que l’on se documente sur un sujet d’article, on apprend une nouvelle chose, on s’enrichit de nouvelles connaissances.
Quel que soit son âge, on ne doit jamais cesser d’apprendre : cet élément est primordial pour réussir en ligne, qu’importe le job ciblé.

La rédaction d’articles est une activité parfaite pour maintenir son cerveau toujours en éveil. Tout cela t’apporte de la valeur, sur le plan personnel, mais aussi pour de futurs clients. Tout ce que tu apprends en te documentant te servira un jour ou l’autre.

Combien gagne un rédacteur web ?

La question à 100 balles ! 😊
Honnêtement, c’est difficile à dire avec précision car tout va dépendre de ton implication et du temps que tu vas consacrer à ton nouveau job.

J’entends beaucoup de rédacteurs web dire que, les premiers mois, la norme est de gagner quelques centaines d’euros (voire bien moins). Je ne suis pas d’accord.

Patrice s’était fixé l’objectif de 2000 euros par mois en ne travaillant que 3 heures par jour. Il aurait pu gagner bien plus mais il aurait aussi du travailler plus, ce qu’il ne souhaitait pas. (Pour consacrer du temps à d’autres projets et profiter de notre vie nomade.)

L’exemple de Patrice – et il n’est pas le seul comme tu vas le voir plus bas – montre qu’il est possible de gagner rapidement assez d’argent pour avoir un revenu d’appoint, ou complet, avec la rédaction web.

Tu es sceptique ?

Comme le dit Patrice sur la présentation de la formation : en rédaction web, il y a ceux qui font « du travail à la chaine » et qui, du coup, sont obligés de travailler des heures interminables pour un revenu à peine correct. Et qui, dans de telles conditions, ont bien du mal à produire du contenu de qualité.

Et puis, il y a les autres. Ceux qui savent qu’un contenu riche et parfaitement structuré est le gage d’un véritable succès. L’occasion de capter l’attention de clients en quête d’articles de qualité pour leur blog ou leur site internet.

C’est cette seconde catégorie qu’il faut viser pour réussir.

Il n’y a pas de magie là-dedans : ça ne se fait pas d’un claquement de doigt ! Mais avec une utilisation intelligente de pratiques professionnelles pour apprendre ce métier.
Mais aussi ET SURTOUT pour savoir se vendre.

Eh oui ! Ce second point important est mal exploité par certains, ce qui leur vaut de « ramer » pendant une longue période. Voire d’abandonner par manque de clients.

Je suis désolée de dire ça, mais ceux qui font un travail plus que correct et qui, pourtant, ne parviennent pas à générer assez de revenus, n’utilisent pas les bonnes méthodes. Elles ne mettent pas en place les bonnes actions pour y parvenir.

Devenir un rédacteur ou rédactrice web expert(e) et très bien payé dans son domaine, ça existe bien plus qu’on ne l’imagine, mais ça s’apprend.

Gagner plus de 5000 euros par mois, ce n’est pas facile, mais ça n’a rien d’utopique. C’est l’objectif financier que tu vises ? Tu peux y parvenir.

Évidemment, ça demande d’investir beaucoup de temps (encore plus au départ) afin d’attirer des clients.

De fournir un travail qualitatif pour que ces-dits clients te restent fidèles, même après avoir augmenté tes tarifs.

De te démarquer par ton style d’écriture (pas forcément inné mais que tu peux acquérir au fil du temps), par la qualité des textes que tu livres. (On ne te demande pas d’avoir la plume de Amélie Nothomb, rassure-toi.)

Être un rédacteur web débutant ne signifie pas que tu ne peux pas augmenter considérablement tes revenus et ton portefeuille de clients.

C’est ce que nous expliquons – entre autres choses – dans notre formation rédaction web.

En suivant nos conseils pas à pas, gagner plus d’argent en écrivant pour les autres ne peut être qu’exponentiel.

Et il n’est pas nécessaire de travailler 35 heures par semaine pour parvenir à un revenu correct.

Quelle que soit ton activité actuelle, ton âge, ta situation familiale, ton besoin financier : te reconvertir dans un métier de l’écriture web est possible !

Témoignages de rédacteurs et rédactrices web

Séverin, jeune trentenaire, en est l’exemple : il était chauffeur-livreur ! Un travail bien loin du digital et de la création de contenus seo  !
Pour lire son interview complète c’est ici : De chauffeur-livreur à rédacteur web.

Violaine a 50 ans et un profil professionnel assez atypique que rien ne prédestinait à devenir rédactrice web.
Pourtant, en seulement 3 mois, elle a réussi à se lancer dans sa nouvelle activité tout en conservant du temps pour elle et son hobby : l’équitation.
Pour lire son interview complète c’est ici :Rédactrice Web freelance en 3 mois seulement.

Pour terminer, je vais te présenter Cécile, maman de 2 petites filles qu’elle instruit à la maison : blogueuse et voyageuse nomade dans l’âme.

Rédacteur web : un métier trop concurrentiel ?

Là, tu te dis peut-être :

« Ok Christine, j’ai bien compris que je peux bien gagner ma vie avec la rédaction web, mais il y a de la concurrence non ? »

Oui, il y a de la concurrence, MAIS la demande est en forte croissance et le contenu de qualité prime pour beaucoup de clients.

Voici 2 idées fausses en rédactions web qui ont la vie dure.

1) Les rédacteurs de pays à bas coût sont une trop grosse concurrence.

Évidemment, certains clients vont leur commander des articles « low cost » par souci d’économie (voire de radinerie).
Mais la qualité finale est – majoritairement – de mauvaise qualité. Si le client commande à nouveau, c’est qu’il n’a rien compris aux exigences SEO, ainsi qu’à celles du public.

Et surtout que son site n’atteindra jamais l’excellence qu’il vise.
Et puis, franchement, est-ce que, en tant que rédacteur web, tu recherches ce type de client ? Je ne le pense pas.

2) Ce job attire de plus en plus de rédacteurs web, il y a donc moins d’offres.

C’est faux !
Il faut comprendre que :
• la demande de création de contenu rédigé pour le web est en augmentation constante.
• Que certains se lancent sans compétences, sans connaître les techniques de rédaction ou mal formés et finissent par abandonner au bout de quelques mois, par manque de revenus.
• Certains ont tellement de demandes qu’ils vont faire appel à d’autres rédacteurs pour les soulager.
• D’autres encore vont ensuite se spécialiser dans le copywriting (très rémunérateur) et délaisser la rédaction d’articles.
• Enfin, des rédacteurs web utilisent les compétences acquises par la pratique de ce job en ligne pour développer d’autres activités, une agence, profiter de placements…

Tu vois, il ne faut pas avoir peur de la concurrence. Au contraire, c’est quelque chose qui doit te booster. S’il y a du monde sur les rangs, c’est que ce job en vaut le coup, non ?

Juste un chiffre : plus de 6 millions de blogs sont créés chaque jour dans le monde ! (Source : Alioze.com)
Il faut rajouter à cela l’augmentation du nombre de e-commerces. Nasdaq estime que, d’ici 2040, 95 % des achats seront effectués en ligne !

Tu imagines tout ce que cela signifie en termes de créations de contenus : articles, fiches produits, livres blancs, séquence emails, communiqué de presse.
Eh oui, ce métier te permet de diversifier les supports écrits et peut même te mener vers le blogging professionnel si c’est un objectif pour toi. (C’est ce que j’ai choisi de faire.)

Ou encore devenir concepteur rédacteur pour des commandes au tarif plus élevé. Mais ça sera le sujet d’un prochain article si tu le veux bien.

La solitude du rédacteur web freelance

Ce n’est pas facile de se retrouver isolé, seul face à ses doutes lorsque l’on souhaite devenir son propre boss.

Ce n’est pas pour rien que l’on parle de la solitude du travailleur indépendant. Et, lorsque tu te lances dans ta nouvelle activité en tant qu’auto-entrepreneur, tu as besoin d’avoir un véritable soutien.

Depuis la création de ce blog en 2013, nous avons toujours eu à cœur de partager notre expérience et nos astuces pour être libre financièrement et temporellement.
Pour inspirer ceux qui doutent encore de leur potentiel d’avoir un travail épanouissant.

Nous essayons même d’être présents pour nos élèves tout au long de leur apprentissage, mais aussi après.

Car débuter son activité freelance peut être source de stress, surtout lorsque l’on vient du monde du salariat.

Tant de questions se bousculent dans notre tête, tout peut soudain paraître compliqué.

Je pense que tu trouves les réponses à certaines de ces questions ici, mais aussi dans les différents témoignages que tu peux lire sur ce blog.

En tant que membre de la formation, tu auras également accès à un groupe privé pour y trouver conseils et entraide.

FAQ Formation à la rédaction web professionnelle

Patrice et moi recevons de nombreux mails de personnes qui s’interrogent sur le contenu de notre formation rédaction web.

C’est aussi pour cette raison que j’ai écrit cet article : j’ai voulu répondre à certaines des questions que, toi aussi, tu te poses peut-être.

Ce métier est-il fait pour moi ?

  • Aimes-tu écrire ?
  • Écris-tu sans faire des fautes à chaque phrase ?
  • Es-tu prêt(e) à apprendre et à appliquer ce que tu apprends ?
  • Certains de ces points font-ils partie de tes priorités :
    • Travailler de chez toi.
    • Avoir une certaine liberté financière.
    • Gérer ton temps de travail.
    • Être plus présent pour tes enfants, tes amis.
    • Pouvoir voyager en même temps (digital nomad)…

Si tu as répondu « oui » à ces 4 questions : oui, l’activité peut être faite pour toi.

devenir redactrice web freelance

Je n’y connais rien en informatique, comment faire ?

Je te rassure, moi non plus ! 😊
Pourtant c’est moi qui suis en charge de ce blog… Et je me suis mise à la rédaction professionnelle du jour au lendemain, à 48 ans.

Si j’y suis parvenue, tu le peux aussi.

Personne ne va te demander de savoir créer un site internet ou de réparer tel ou tel bug.

Ça ne fait pas partie du travail d’un rédacteur ou d’une rédactrice web. Il te suffit de savoir utiliser un ordinateur et une souris.

Être capable d’utiliser un traitement de texte, envoyer et partager des fichiers, trouver des images libres de droit, utiliser un moteur de recherche… Tout ça, tu l’apprends dans la formation.

Est-ce que je peux le concilier avec le voyage ? En ayant des enfants ?

Avec le voyage ? Nous en sommes la preuve, non ? Et je connais de nombreux voyageurs qui exercent ce métier de n’importe où dans le monde.

Pour les enfants : une certaine organisation et une discipline de travail sont nécessaires.

Si tu te pose ce type de question, je t’invite à lire les témoignages de Cécile, mais aussi de Gaëlle et Pauline que nous avons interviewées sur notre blog.

Tu te reconnaitras dans leurs parcours respectifs. Leurs doutes, leurs questionnements feront, j’en suis sûre, écho en toi.

Comment trouver des clients rapidement ?

Nous te partageons la solution la plus simple et la plus rapide pour trouver tes premiers clients dans le module 5 .

C’est ce que Patrice a mis en place et qui lui a permis d’augmenter rapidement son chiffre d’affaires et d’avoir des clients fidèles (qui commandent régulièrement, voire chaque mois pour certains).

Mais tu apprends aussi d’autres moyens, à ta portée, pour prospecter intelligemment de nouveaux clients.

Sous quel format est la formation ?

Les modules sont en vidéo, accessibles en ligne 24h/24 sur ton ordinateur.

Ils sont ultra complets et l’apprentissage des techniques y est concret, pratique et actionnable.

L’accompagnement est personnalisé et le suivi bien réel.

Combien de temps dure l’accès à la formation ?

Cette formation est accessible à vie !

Ce qui signifie que tu peux la suivre au rythme que tu veux. Tu peux la débuter et la finir en 15 jours ou 1 mois, ou bien prendre plus de temps si tu préfères.

Tu es libre d’organiser ton apprentissage en fonction des impératifs familiaux et professionnels que tu peux avoir. Aucune pression.

Tu auras même droit aux futurs ajouts et mises à jour.

Y a-t-il une certification en fin de formation ?

Tu peux passer (si tu le désires) le test pour obtenir ta certification de suivi et de réussite de la Formation Rédacteur Web SEO lorsque tu as terminé le programme.

Présentation formation rédaction web

Allez zou ! On continu l’auto promo  ! 😀À présent, je vais te présenter les différents modules de ce programme complet pour devenir rédacteur web. Tu vas pouvoir juger par toi-même de la diversité de son contenu :

MODULE 1 : Comment être bien organisé et productif dans ton activité de freelance

Dés le départ, tu apprends comment être parfaitement organisé(e) dans ta future activité.  Tu utilises certains outils, suis des processus qui vont te permettre d’avancer sereinement dans ton nouveau métier.

Si tu fais le choix d’un job en ligne c’est pour pouvoir te libérer du temps pour ta vie de famille, tes voyages et tes loisirs.

Pour y parvenir, il faut que tu automatises un maximum de tâches. Cela te permet de rester concentré sur ce qui est important :  la rédaction de contenus et la promotion de tes services.

MODULE 2 : La méthode pour écrire sans faute

Je t’en ai parlé  plus haut : savoir écrire correctement en français, sans faire de faute d’orthographe, de syntaxe ou de grammaire est indispensable.

Dans ce module, tu vas découvrir une méthode inédite pour y parvenir en éliminant rapidement les petites fautes que tu fais peut-être encore.

Il y a aussi les fautes les plus communes que tu vas traquer et ainsi éviter, afin de rendre un article sans coquilles.

MODULE 3 : 5 éléments qui vont rendre ton contenu irrésistible

Si tu veux te démarquer des autres rédacteurs web, il te faut utiliser des techniques professionnelles afin de produire un contenu réellement intéressant.

Pour cela, il faut que tu maîtrises les 5 éléments qui font toute la différence. Il s’agit là de techniques que peu de rédacteurs utilisent (et qui font toute la différence !).

MODULE 4 : Une façon unique et rapide de produire du contenu grâce au texte éclaté et aux structures

Tu l’as bien compris : être capable d’écrire vite est indispensable si tu souhaites que ton temps de travail soit réellement optimisé.

Patrice t’apprends comment tu peux faire exploser ton rythme de production tout en conservant une qualité de rédaction au top !

MODULE 5 : obtiens et augmente rapidement tes premiers revenus

Ici, tu abordes l’étape la plus importante : le lancement de ton activité.

Je te rassure, tu es guidé pas à pas afin de parvenir à une augmentation rapide de ton nombre de clients. Pour faire grandir ton autorité de différentes façons, tu apprends à créer (si tu le souhaites) un superbe site pour y présenter tes  prestations.

MODULE 6 : Deviens un pro dans la recherche de documentation

Si tu ne le savais pas encore, tu vas découvrir que Google est ton meilleur allié pour rédiger tes articles.

Ici, tu apprends les meilleures astuces pour une recherche d’informations rapide et efficace.

Savoir comment collecter un maximum de sources va te faire gagner un temps incroyable. Et comme le dit l’adage : le temps c’est de l’argent !

MODULE 7 : Apprends le SEO

Cette compétence te permet d’augmenter ton offre de service. Il s’agit pour toi, de maîtriser l’optimisation des articles pour les moteurs de recherche.

Connaître et maîtriser les bases font partie du métier du rédacteur web, comme tu va l’apprendre dans ce module. Et pour te différencier et augmenter ta valeur : découvre l’optimisation sémantique du contenu web.

Au total ce sont plus de 20 heures de vidéos, des documents d’aide et des explications claires pour t’accompagner pas à pas vers ta nouvelle activité.

Grâce à une progression logique et une mise en condition, tu n’attends pas la fin de la formation pour démarrer ton activité ! Tu peux (si tu le souhaites) te jeter à l’eau et gagner tes premiers euros dés le premier mois.

formation rédacteur web

Conclusion

Pour clore cet article, je voudrais juste te dire qu’il n’a jamais été aussi simple de se former et de débuter une nouvelle activité concrète à distance.

Travailler de chez soi ou en voyageant (nomade digital) n’est pas un rêve, mais bel et bien une réalité.

Avoir un job en ligne qui génère un vrai revenu et dans lequel tu t’épanouis ? Ça existe ! Tu peux faire un travail que tu aimes et qui ne t’use pas physiquement.

Je te dis ça, car il existe encore des gens qui pensent que « travailler doit être douloureux ».

Non ! Un travail peut s’effectuer dans le plaisir.

C’est ce que nous vivons, et c’est ce que vivent des milliers d’autres personnes en France.

2020 est une année qui fait voler en éclat les aprioris que certains pouvaient encore avoir avec le travail à distance.

Le Covid-19 n’est pas seulement une terrible crise sanitaire. C’est aussi, hélas, pour de nombreux actifs, la perte d’un emploi ou la fermeture d’un commerce.

Dans une telle situation, les avantages d’avoir une activité freelance en ligne comme la rédaction web sont indéniables.

Mais pour parvenir à la réussite professionnelle que tu convoites, il va te falloir travailler avec ferveur.

Pour acquérir cette liberté d’entreprendre, tu vas devoir te former concrètement.

Tu peux te former gratuitement aux bases de la rédaction web, tout(e) seul(e) dans ton coin. Mais un tel job ne se limite pas « aux bases », ceux et celles qui réussissent dans ce métier ont acquis de réelles compétences.

Ils – ou elles – ont tous les outils, les techniques professionnelles pour gagner réellement de l’argent avec l’écriture web.

Si tu possèdes certaines des compétences citées plus haut et que tu recherches un travail qui te permette d’améliorer ta qualité de vie, la rédaction web est une activité à ta portée.

Devenir rédactrice web, ou rédacteur web, est l’opportunité que tu peux saisir maintenant pour t’assurer un avenir à ton image.

Tu connais peut-être ce proverbe chinois :

« Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 20 ans.
Le deuxième meilleur moment est maintenant. »

Cet article t’a plu ? Tu as des questions ? Je t’invite à laisser un commentaire juste en dessous. N’hésite pas à le partager sur les réseaux sociaux si tu penses que son contenu peut intéresser tes amis et contacts.