Tu es assistante virtuelle débutante ou bien tu souhaites démarrer cette activité ? Tu te poses des questions sur les erreurs à ne pas faire quand on débute son activité ? Je vais te donner les 5 erreurs à ne pas commettre quand on est assistante web.

Assistante virtuelle : 5 erreurs à ne pas faire

Tout d’abord, je veux te rassurer ! Si tu es déjà assistante virtuelle et que tu commets certaines des erreurs listées dans cet article : tout n’est pas perdu ! Ton activité n’est pas finie parce que tu ne maitrises pas correctement toutes les ficelles de ce métier. Ce qui compte est de prendre conscience de ce qui ne va pas et de ne plus le reproduire. Mais surtout de faire en sorte d’en tirer les bonnes leçons et de repartir sur des bases beaucoup plus saines.

1- Accepter toutes les missions

C’est le réflexe qu’à souvent une assistante digitale débutante et c’est peut-être ce que tu as fait : dire OUI à tout et (presque) n’importe quoi par crainte de perdre un client. Mais en faisant ça, un problème risque de surgir :ton incapacité à assumer correctement la mission. Pourquoi ? Parce qu’il se peut que ce ne soit pas une mission que tu maitrises totalement. Tu as peut-être certaines lacunes, voire tu ne sais pas du tout de quoi il s’agit.

Généralement, un entrepreneur va demander des exemples de ce que tu as déjà fait. Il va peut-être te tester en te posant certaines questions techniques afin d’évaluer ton niveau Tu seras d’accord avec moi que lancer une collaboration de cette façon ce n’est pas la meilleure chose à faire ?

N’hésite pas à lire l’article complet que j’ai écrit sur le métier d’assistante virtuelle.

2- Ne pas avoir une identité visuelle pro

L’activité d’assistante virtuelle est en plein essor et depuis deux ans, elle prend de plus en plus d’ampleur. Beaucoup de secrétaires classiques se tournent vers ce métier digital afin de donner un nouveau souffle à leur carrière. Du coup, on pourrait croire qu’il y a une grosse concurrence et pas assez de place pour tout le monde. Ce qui est faux. Je te l’ai dit : beaucoup de personnes ayant des bases en bureautique et gestion administratives proposent leurs services à des entrepreneurs, des commerçants ou des artisans. Mais il y a un point très important qu’elles vont zapper par méconnaissance : leur positionnement. Soit définir qui elles sont, leurs valeurs, à qui elles s’adressent…

Ce positionnement s’exprime aussi avec une identité visuelle. Et, là aussi, bien peu d’assistantes virtuelles affirment leur marque grâce à cela.

Alors, c’est quoi une identité visuelle ?

L’identité visuelle ou identité graphique est un ensemble d’éléments visuels cohérents qui permettent d’identifier une même entité au travers des différents médias de communication qu’elle émet.” (Source : Wikipédia)

C’est-à-dire que, en tant qu’assistante virtuelle, tu dois te différencier de tes consœurs en ayant ta propre identité visuelle. Et ce, sur tous les supports que tu vas utiliser pour te faire connaitre : ton profil sur les médias sociaux, ton site internet, les posts que tu vas créer et que tu vas partager sur Facebook ou Instagram.

3- Ne pas avoir de stratégie de prospection

Cela fait aussi partie des erreurs comises par une assistante virtuelle débutante. Tout simplement, parce que lorsque l’ on a été salariée pendant de très nombreuses années, ce n’est pas évident d’enfiler du jour au lendemain le costume d’une entrepreneuse. C’est un tout nouveau challenge pour toi et tu dois changer d’état d’esprit. À présent, tu es ta propre boss! Ça met une grosse pression, n’est-ce pas ? Et si tu veux que ton entreprise soit pérenne, il faut forcément passer par l’étape stratégie pour trouver des clients et les fidéliser.

Tu t’adresses à des entrepreneurs du web tu dois parler le même langage qu’eux. Et être là où tu as le plus de probabilité de les rencontrer. Tu dois savoir communiquer de la bonne façon afin de capter leur attention. Pour y parvenir, tu dois avoir une stratégie bien ficelée. Suivre un plan pas à pas. Il ne s’agit pas d’envoyer des mails en masse à une liste généraliste d’entrepreneurs ou de les contacter par Messenger au hasard. Ni de poster ton CV sur des groupes d’assistantes virtuelles.

Ta stratégie doit être mise noir sur blanc, puis appliquée consciencieusement. Tu dois avoir étudié le profil de ton client cible, sa thématique, ses besoins. Il est impératif d’avoir évalué les aspects sur lesquels il pourrait avoir besoin de toi. Tu pourras ainsi lui proposer une offre qui lui correspond réellement. Rien ne sera dû au hasard.

les erreurs que fait une assistante virtuelle

4- Ne pas se spécialiser

Je suis persuadée que, pour réussir, il faut savoir se différencier. C’est le cœur de notre programme Amazone Virtuelle. Il faut mettre en avant tes compétences dans un domaine en particulier et te présenter comme LA spécialiste. Si les prestations que tu proposes correspondent aux besoins ciblés d’une catégorie d’entrepreneurs du web, tu seras plus facilement visible par eux. Et cela, qu’il s’agisse de collaborer avec un prestataire de mariage, un formateur en ligne, une coach en éducation bienveillante, etc. Si tu commets l’erreur de n’offrir que des services classiques, tu seras vite remplaçable.

5- Ne pas savoir calculer ses tarifs

J’ai reçu beaucoup de messages concernant ce point. C’est une question assez récurrente sur les groupes d’assistantes digitales. Il est assez facile de vouloir copier les tarifs d’une collègue, mais ce n’est pas forcément une bonne idée. Pourquoi ? Eh bien, tu ne connais pas ses réelles compétences, son expertise ! Ni les frais liés à l’exploitation de son activité. Ni sa localisation. La solution ? Tu peux t’inspirer des tarifs que l’on te partagera ou que tu trouveras sur le blog d’une assistante virtuelle spécialisée dans la même thématique que toi, mais tu dois les adapter à TA PROPRE situation.

Pour te donner une idée, le tarif horaire d’une assistante virtuelle débutante est compris entre 20 € et 35 € de l’heure. Sers-toi de cette somme comme repère pour calculer tes premiers tarifs. 

Conclusion 

Se lancer dans une nouvelle activité n’est jamais simple et il est normal de commettre des erreurs en tant qu’assistante virtuelle. Si tu ne souhaites pas être accompagnée et faire le chemin seule, cela te prendra plus de temps et tu passeras à côté de notions importantes. Mais si tu as de réelles compétences et une bonne stratégie de communication, tu parviendras à te faire ta petite place.

Tu veux gagner du temps et être efficace en ayant les bonnes cartes en main pour réussir ta reconversion ? Tu désires devenir une assistante virtuelle épanouie ? Je te propose de rejoindre notre formation pour devenir assistante virtuelle en cliquant sur l’image ci-dessous. .


Et si tu as des questions, tu peux les poser en commentaire sous cet article.🙂