C’est un rituel que je fais chaque année… Non pas que je m’y sente obligé, mais parce que mettre par écrit me permet de garder une trace. De regarder d’un autre œil les bons et les moins bons événements qui jalonnent notre vie, année après année. Nous sommes dans notre 9e année de vie nomade en famille et ce blog nous permet, aussi, de constater tout le chemin parcouru depuis notre changement de vie ! De mettre en évidence quels seront nos projets de vie nomade en 2022.

Il nous permet de réaliser que du positif peut ressortir malgré ce que l’on peut penser sur le coup. Que l’on grandit de chaque situation, même des plus catastrophiques. Que nous évoluons.

2021 n’aura finalement pas été une année si différente de 2020 en ce qui concerne la pandémie et les restrictions qui vont de pair avec les confinements. Excepté, peut-être, que nous nous sommes « presque » habitués à ce monde-là ? 

En tout cas, nous avons pu vivre dans 3 pays et 7 villes différents, ce qui n’est déjà pas si mal.

Mais, surtout, nous avons ouvert une nouvelle parenthèse dans notre vie de voyage permanent. Une évolution dont je te parle un peu plus loin.

Pour le moment c’est parti pour un petit récapitulatif en images et en quelques mots de notre année 2021 !

Janvier-Février : Portimao (Portugal)

Projets de vie nomade

Depuis quelques jours, de nouvelles restrictions sont en cours au Portugal : couvre-feu, lieux publics fermés… Comme une impression de déjà vu. Par chance, nous logeons dans un superbe appartement que nous avons pu renouveler jusqu’en février. Et puis, que dire des plages que nous pouvons rejoindre facilement à pied en une quinzaine de minutes ?

Le pays est confiné jusqu’à mi-février et ce sera notre dernier mois à Portimao.

Nous nous y sentons bien, même trop bien… et cette sédentarité commence à nous peser ! La situation s’annonce un peu floue jusqu’à Pâques. Alors, par précaution, nous réservons un nouvel Airbnb, cette fois-ci dans la banlieue de Faro, à Monténégro.

Mars : Faro (Portugal)

Projets vie nomade -bilan famille nomade digitale

Nous prenons nos marques dans notre nouveau logement. C’est une grande maison dans un quartier résidentiel de Faro. Petite balade à pied le matin et promenade à vélo (ils sont fournis avec la maison). De mon côté, je me lance dans la création d’une formation pour accompagner des femmes (et quelques hommes) vers le métier d’assistante virtuelle.

L’élaboration du plan de formation occupe mes journées. Le stress commence à monter.

Nos amis de la TeamBallet viennent nous rendre visite et c’est avec un énorme plaisir que nous les retrouvons.

Avril : Séville (Espagne) 

famille nomade digitale -Seville- projet vie nomade

Nous avons rejoint l’Espagne en bus après un contrôle assez serré à la frontière entre le Portugal et l’Espagne. Ils nous ont tous fait descendre du bus, alignés en rang d’oignon pour vérifier nos papiers… Quelle drôle d’époque. 😥

Ici, en Espagne, les restrictions de circulation entre les provinces ont été levées, mais le port du masque est obligatoire dans la rue.

Nous avons pu réserver un logement à Séville, en plein cœur du centre historique. Ça fait des années que je rêve d’y séjourner tout un mois ! En fait, depuis, ce jour de novembre 2015, où nous y avons passé une journée magnifique.

Depuis, à chaque fois que nous venions en Andalousie, je cherchais une location dans cette ville emblématique. Mais les tarifs étaient toujours bien trop au-dessus de notre budget.

Les contraintes de circulation, les touristes frileux à l’idée de réserver un vol ou un logement : tout ça a contribué à faire baisser le prix des locations dans la plus belle ville d’Espagne (à mes yeux).

Nous avons pu négocier, toujours sur Airbnb, un appartement de 3 chambres avec une terrasse sur le toit pour 1100 € ! Une méga belle affaire !

Ce mois s’écoule donc entre visites de la ville, dégustation de tapas et enregistrements de vidéos pour ma future formation.

Nous avons pas mal hésité et failli prendre un aller simple Madrid-Mexique… une irrésistible envie de changer de continent s’est emparée de nous. Mais, après mûre réflexion, ça ne nous a pas semblé raisonnable.

Pour plusieurs raisons :

  • Un rapide coup d’œil sur Airbnb pour voir un peu les prix des locations… et là, grosse claque ! Les tarifs ont quasi doublé par rapport à mes précédentes recherches à l’été 2019.
  • Et puis, clairement, le Mexique n’est pas un pays qui fait l’unanimité dans notre famille. Et comme nous le faisons depuis le début, le choix des destinations doit être un choix commun.

Nous décidons ainsi de rester encore un peu en Espagne.

Par ailleurs, un autre projet occupe nos pensées depuis plusieurs semaines : avoir un pied-à-terre quelque part.

Mai- juin : Benalmadena (Espagne)

C’est à Benalmadena, près de Torremolinos (Province de Malaga), que nous posons nos valises en ce début mai. La maison est un vrai coup de cœur ! Tout juste installés, nous décidons d’y rester un mois supplémentaire.

C’est l’occasion de rencontrer “en vrai” Nicolas, avec qui nous sommes en contact depuis plusieurs années et qui est à l’origine du blog « AbcArgent ». Mais aussi de tester de très bons restaurants et de faire plus connaissance avec nos charmants hôtes Airbnb.

La sortie de ma formation pour devenir assistante virtuelle  nommée « Amazone Virtuelle » approche. La pression monte et, le 10 juin, elle voit enfin le jour. En l’espace de 7 jours, 40 personnes la rejoignent ! Je n’en reviens pas ! Clairement, c’est le début d’une expérience fabuleuse que je suis en train de vivre en compagnie de Patrice et Logan. Sans eux, je n’y serais jamais arrivée aussi vite.

Juillet : Sofia (Bulgarie)

Vie nomade à Sofia-famille nomade digitale

Avec Patrice, nous avons, depuis plusieurs mois, une grosse réflexion sur le choix de notre future résidence fiscale. La Roumanie fait partie de ces pays qui attirent beaucoup de francophones par une fiscalité avantageuse. Mais un autre pays fait pencher la balance de son côté : la Bulgarie. Un pays dans lequel nous sommes déjà allés en 2017 et qui nous a fait un effet très positif.  C’est décidé, nous nous envolons pour la Bulgarie, direction Sofia !

1 an et demi que nous n’avons pas pris l’avion !

Le résumé de notre séjour d’un mois dans la capitale Bulgare est à lire ici.

Août-novembre : Plovdiv (Bulgarie)


Nous découvrons la ville de Plovdiv et tombons littéralement sous son charme.
J’ai relaté toute la réflexion qui nous a menés à choisir cette ville comme lieu de résidence dans l’article : Notre installation à Plovdiv.

Quand je repense à toutes les villes dans lesquelles nous avons vécu au fil de ces 9 dernières années, aucune n’aura été une telle évidence pour moi. Et je pense que c’est pareil pour Patrice. Nous n’y trouvons que des avantages. C’est fou, un tel coup de foudre pour une ville !

Bien sûr, notre but n’est pas de redevenir sédentaires, mais plutôt de nous faciliter la vie. Pouvoir nous poser quelques mois pour travailler tranquillement sur nos projets, puis repartir dans la direction que nous voulons du jour au lendemain. 

Et puis, vivre à Plovdiv est tellement agréable, c’est une ville dynamique et très riche culturellement. 

Nous signons un bail pour un an, nous y demandons notre résidence pour 5 ans et nous en profitons pour nous faire vacciner.

Patrice a retravaillé sa formation « Deviens rédacteur web » sortie en 2018, afin de proposer un programme encore plus complet et une offre attractive : un challenge sur 6 mois avec coachings. Proposer des coachings est un cap important dans notre vie d’entrepreneurs. Il nous amène à nous dépasser, dans le but d’accompagner encore plus de personnes vers leurs réussites. C’est une grosse sortie de sa zone de confort ! 

Décembre : Orihuela Costa (Espagne)

Orihuela costa- famille nomade digitale

Nous avons pas mal hésité et failli rester pour l’hiver en Bulgarie. Mais l’appel de températures plus clémentes a été le plus fort. ☀️

C’est reparti ! Direction l’Espagne pour 3 mois ! Nous avons emporté 2 valises au lieu de 3 (l’avantage d’avoir un lieu pour laisser nos affaires) pour Orihuela Costa, dans la province d’Alicante. Et, sur place, j’ai réalisé que nous aurions pu partir avec encore moins de vêtements.  Cela me servira pour notre prochain séjour.

Nous avons passé une magnifique période des fêtes et pu profiter d’une dizaine de jours de vacances sous un soleil radieux. Et puis, la maison est vraiment agréable, spacieuse, avec de belles terrasses et même un accès à un espace Spa (piscine chauffée, salle de sport, solarium, sauna). De quoi finir merveilleusement bien l’année 2021.

Nos projets de vie nomade en 2022

Projet vie nomade - famille nomade digitale

Nous allons rester en Espagne jusqu’en mars en changeant de villes. J’écris ces lignes de Torremolinos, près de Malaga. Depuis, notre 1er séjour en 2017, c’est la 5e fois que nous y posons nos valises (en comptant Benalmadena qui est toute proche). Cette fois-ci, nous sommes à quelques mètres de l’une des plus jolies plages de cette célèbre station balnéaire. Nous y restons jusqu’au 10 février. Notre dernier mois en Espagne se fera sur la Costa Del Luz, à proximité de Cadix. 

Puis, nous retournerons à Plovdiv pour profiter de l’arrivée du printemps. Et avec les beaux jours, nous prévoyons de partir à la découverte d’autres villes bulgares telles que Bansko et Varna.

Nous sommes proches de la Turquie, de la Grèce, de la Roumanie… de nombreuses possibilités s’offrent à nous. Peut-être, partir à la découverte des pays baltes en train ou en bus. Il y a tant de beaux endroits à découvrir dans cette partie de l’Europe, ce serait dommage de s’en priver.

Bien sûr, notre envie de quitter à nouveau le vieux continent est toujours là. Passer l’hiver en Floride ou bien en Thaïlande et en Malaisie, fait toujours partie de nos objectifs. Mais nous sommes bien conscients que de nombreux paramètres ne dépendent plus uniquement de nous.

Et puis, cette année, nous allons mettre en place de nouveaux projets professionnels et personnels.

Il y a aussi nos formations que nous faisons en sorte de toujours garder bien à jour. Le suivi de nos membres et les coachings… Bref, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer ! Au bout du compte, notre objectif est simplement que chaque nouvelle année soit emplie de projets, de rencontres, qu’elle soit belle et enrichissante.

Et toi ? Quel bilan as-tu fait de 2021 ?