Select Page

Bilan d’un mois à Johor Bahru en Malaisie

Bilan d’un mois à Johor Bahru en Malaisie

Voici notre bilan d’1 mois à Johor-Bahru en Malaisie.

Il était temps ! Alors que nous attaquons notre septième mois en Asie du Sud-Est, je prends le temps de vous partager notre séjour en mode digital nomad.

Johor-Bahru – ou JB pour faire plus court – n’était pas prévu dans l’itinéraire initial de notre vie nomade en Asie du Sud-Est. Celui que nous avions voulu instaurer avant de nous envoler vers ce nouveau continent en novembre 2017.

C’est vrai, en même temps, que nous avions prévu de n’y rester que 6 mois puis de retourner en Europe. Finalement, nous voilà partis pour un périple bien plus long.  Parce que dans notre mode de vie, il y a un paramètre primordial : la liberté !

Nous sommes libres d’aller où bon nous semble. Si nous avons un coup de coeur pour un pays, une ville, nous pouvons prolonger la découverte. Si une opportunité de destination bon marché se présente, pourquoi pas ? Nous avons le droit de changer d’avis et c’est ce que nous faisons de plus en plus. Nous mettons vraiment à profit notre liberté géographique en tant que nomades digitaux.

Le choix d’aller en Malaisie en ce début janvier s’est fait un peu au hasard. Suite à notre déception vis-à-vis du Vietnam, nous recherchions un lieu où recharger nos batteries.

En fait, c’était Singapour que je convoitais lorsque, connecté à la plateforme Airbnb, j’ai débuté mes recherches à 10 jours de quitter le Vietnam. Tout comme à mon accoutumée, j’ai entré mes critères dans le moteur de recherche du site sur lesquels je suis intransigeante : Internet et lave-linge !

Après avoir indiqué la limite de prix que je ne souhaitais pas dépasser, j’ai vu apparaître tout un tas de logements !!

Génial, me suis-je dit ! Moi qui pensais que Singapour était une ville inabordable !

Mais, en fait, tous ces logements se trouvaient à Johor- Bahru, dans le sud de la Malaisie. Cette ville est considérée comme étant la “banlieue” de Singapour. De nombreuses personnes travaillent à Singapour et logent à Johor-Bahru.

Après quelques recherches, il était évident qu’au vu des loyers, il valait mieux, effectivement,  séjourner à JB qu’à Singapour. Nous aurons toute l’occasion de nous y rendre si l’envie nous prenait.

Un vol pas cher au départ d’Ho-Chi-Minh-Ville termina de nous convaincre que Johor-Bahru serait notre première destination 2018.

Johor Bahru en janvier

Pendant ma quête du logement idéal, nous avions eu un coup de coeur pour un appartement dont le thème était “Les Avengers” !! Situé dans un condonimium avec piscine et salle de sport au-dessus de KSL City Mall, un immense centre commercial. C’était notre première fois dans un véritable building ! Le bâtiment est haut de 140 mètres. Cela semblait vertigineux, même si on était loin du record de la ville : R&F Tower, haute de 550 mètres.

Avant de réserver un logement, je contacte toujours l’hôte afin de bien me renseigner, mais aussi de négocier un peu le prix pour un mois. Nous avons discuté pendant un moment avec la personne qui gérait cet appartement et étant très demandé, il n’était disponible que pour 1 semaine.

Mais il y avait d’autres logements dans le bâtiment, pas aussi originaux niveau déco, mais qui pouvaient largement correspondre à nos critères. Le contact avec notre futur hôte, Edwin, était sympathique et cela présageait d’une belle rencontre. Nous avons ainsi réservé un logement pour un semaine et un second pour le reste du mois. Nous n’aurions que quelques étages à descendre pour changer de maison.

Nos logements à Johor Bahru

Pour vous présenter ces “home sweet home”, rien de mieux, je pense, que les vidéos de visite que nous avions publiées. Nous étions d’ailleurs, plutôt contents de la première.

Comme prévu, au bout d’une semaine, nous avons quitté “notre manoir des Avengers” pour descendre  quelques étages.

Dans ce second appartement la décoration est certes plus classique mais la vue de notre chambre au 20ème étage était vraiment à couper le souffle.

1 mois à Johor Bahru- Malaisie-Famille Nomade Digitale

Au début, nous avions un peu le vertige en nous approchant de la baie vitrée. Mais quel plaisir de s’endormir avec la ville illuminée à nos pieds.

Vidéo de présentation de  notre second logement avec en final, la vue de nuit sur la ville :

Le bâtiment est situé au dessus d’un très grand centre commercial que l’on rejoint par un couloir. Même pas besoin de mettre le nez dehors ! Vu le temps pluvieux que nous avons eu quasiment tout au long du mois de janvier c’était assez pratique.

Beaucoup de stands ou de petites boutiques bon marché où se côtoient maroquinerie, matériel électronique, vêtements et alimentation.

A notre arrivée, Edwin, nous a fait découvrir notre nouvel environnement et donné ses meilleures adresses pour manger.

Nous nous sommes vite rendus compte qu’ici les gens ne cuisinent que peu et mangent beaucoup à l’extérieur. Au vu des prix pratiqués et de la diversité des plats, pourquoi s’en priver ?

Au rez-de-chaussée, un food court couvert mais donnant sur la rue nous a permis de nous restaurer facilement. Sans compter la multitude de petits restos se trouvant dans la rue principale. Johor Bahru est un mélange de cultures malaise, chinoise et indienne ; niveaux plats il y en a pour tout les goûts !

J’avoue : visiter la ville n’était pas vraiment à l’ordre du jour. Nous avons fait quelques sorties mais la chaleur du climat tropical et les averses de pluie fréquentes ne nous ont donné ni l’envie, ni l’occasion d’en voir plus.

Mais finalement, cela ne nous a pas vraiment  dérangé. Cela nous a permis de travailler à nos projets dans un environnement calme. Nous avons pu déjeuner ou aller chercher à manger facilement. Et surtout, les gens que nous croisions étaient très sympathiques. Après le Vietnam, nous avions l’impression d’être dans une bulle de bienveillance.

Edwin était un hôte très agréable. Singapourien, il vit à Johor avec sa femme Kim (qui gère plusieurs appartements avec lui) et leurs 2 petits garçons.

Sa passion pour l’univers Marvel a fait que le courant est super bien passé avec Patrice. Ils sont venus manger à l’appartement et la veille de notre départ, ils nous ont invités au restaurant.

Au cours de notre séjour, nous sommes allés une seule fois à Singapour, afin de passer la journée à Universal Studios.  Nous avions envie de nous offrir quelques heures de détente dans un lieu dédié à l’amusement.

Nous connaissions celui d’Orlando en Floride pour y être déjà allé 2 fois, nous ne pouvions pas résister à l’envie de découvrir celui de Singapour. Niveau superficie cela n’a rien à voir mais c’était une bien agréable journée en famille.

Notre journée au parc Universal Studios à Singapour :

Nous aurons peut-être l’occasion, au cours des prochains mois, de revenir à Singapour. Nous en profiterons, cette fois-ci, pour visiter ses principaux lieux d’intérêt.

Alors quelle conclusion puis je faire sur ce mois de janvier à Johor Bahru ? Beaucoup de points positifs pour une ville qui n’a pas un grand intérêt touristique mais dans laquelle nous nous sommes sentis bien.

  • Je retiens le contact facile et avenant des gens croisés de-ci de-là.
  • L’accueil très sympathique de notre hôte et sa famille (Thank you Kim and Edwin), une belle rencontre comme nous les aimons.
  • Les délicieux plats toutes origines confondues que nous avons goûtés.
  • La super déco de notre premier logement.

Cela vous est déjà arrivé de vous retrouver dans une ville, un pays, un peu par hasard ? Qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à partager vos expériences en commentaires, c’est toujours avec beaucoup de plaisir que nous les lisons.

Au sujet de l'auteur

Christine

Christine, la mère dans la Famille Nomade Digitale. Aimant le partage, les réseaux sociaux, les voyages (forcément !), la cuisine, la photographie et son rôle de maman (bien sûr). Etre une nomade digitale est à présent son quotidien et c'est une experience qu'elle ne regrette pas

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Etre plutôt qu’Avoir

... voici notre credo.

Depuis 2013, nous avons changé de vie : voyage et travail à distance sont notre quotidien, en famille.

Pour découvrir qui nous sommes, ce que nous faisons, où et pourquoi, n'hésitez pas à lire notre présentation de la Famille Nomade Digitale

Accompagne-nous dans des vidéos à 360° !

Loading...
Tu veux changer de vie ?
Reçois nos conseils exclusifs et infos en mettant ton email dans le champ ci-dessous et clique "Oui !".
Oui !
Pas de spam (beurk), désinscription en 2 clics.
Fermer

Restons connectés !

Entrez votre adresse email et cliquez sur "M'inscrire" pour être dans nos contacts et ne rien louper de notre vie nomade !
close-link