Pélican parc de la tete d'or

En ce vendredi après-midi, baigné d’un agréable soleil et d’une douceur d’été finissant, nous avons décidé de faire une sortie en famille à Lyon au Parc de la Tête d’Or .

Logan n’ayant  pas encore attaqué l’école à la maison avec le CNED (je reviendrai là-dessus prochainement pour expliquer en détail notre organisation) et la flexibilité de notre temps de travail nous offrant  cette liberté inestimable, pourquoi ne pas en profiter?

Et puis la pluie étant annoncée pour le week-end, c’était une occasion à ne pas manquer!

Situé au cœur de la ville  ce parc de 105 hectares intégrant un lac de 16 hectares créé à partir d’un bras du Rhône, est un véritable écrin de verdure qui dévoile bien des surprises à ses visiteurs.

Tout d’abord son nom qui viendrait d’une légende selon laquelle un trésor avec une tête de Christ en or y aurait été enfoui.

L’entrée du Parc est gratuite ce qui permet à chacun de venir se détendre en faisant du jogging, du vélo, du roller ou simplement de se balader seul ou en famille au milieu de ses nombreuses allées. S’il y a un trésor à découvrir dans ce parc, c’est déjà son calme et sa beauté.

Un lieu où il fait bon venir pour quelques heures simplement pour s’oxygéner un peu ou lors d’une visite de la ville de Lyon. Un incontournable en famille en tout cas !

Il y a également de nombreuses activités de loisirs certes  payantes : embarcadère, promenade en poney, le petit train, mini kart, carrousel pour n’en citer que quelques une. De quoi ravir les enfants de 2 à 12 ans.

En  ce qui nous concerne nous étions surtout venus pour le Parc Zoologique et plus particulièrement pour certains de ses résidents: l’ours brun d’Europe, le lion de l’Atlas, le tigre du Bengale, la panthère de  Chine,  le crocodile du Nil.

 

Ours au parc de la tete d'or

Après avoir déambulés d’une allée à une autre, d’un enclos à une cage, aucune trace d’animaux tels que la girafe,  l’éléphant d’Asie ou  l’anaconda qui sont cités sur le site du Parc … Peut-être ces animaux ont-ils été “prêtés “à un autre zoo ?  En tout cas, c’est un brin dommage de ne pas les voir et  qu’aucune allusion ne soit faite à leurs sujets.

Le Parc est propre, bien entretenu et les animaux sont bien soignés, nous n’avons pas ressenti cette désagréable sensation d’abandon ou de laisser aller qu’il peut y avoir dans certains zoos. De plus, le zoo de Lyon est membre de l’EAZA (Association Européenne des Zoos et Aquariums) depuis quelques années et cette association  a pour vocation, entre autre,  la protection des espèces animales en danger d’extinction. Les panneaux sur les enclos des animaux concernés informe et surtout alerte le visiteur sur ce qui malheureusement se banalise dans beaucoup de pays : l’extinction d’une espèce animale ou végétale.

En résumé, quelques heures bien agréables, propices à faire de jolies photos et à nous détendre  tout simplement,

Et vous, avez-vous d’autres adresses de parcs ou de zoo à visiter en famille ?

La panthère de l'amour : il n'en resterait qu'une trentaine à l'état sauvage.