Nous sommes à Bologne depuis 24 jours maintenant et, tout comme lors de nos précédents voyages, nous nous y sentons à l’aise. C’est une impression bizarre que nous ressentons depuis le début de notre vie nomade : nous ne nous sentons pas “étrangers”, dépaysés ou “pas à notre place”.

Dés que nous le pouvons nous apprécions une petite promenade à pieds dans les ruelles de la ville. Même si c’est plus calme en juillet/août – beaucoup de bolognais partent au bord de la mer, les étudiants rentrent dans leurs familles et beaucoup de commerces sont fermés – il y  a malgré tout toujours quelque chose à faire, à voir, à manger à Bologne.

Mais entrons dans le vif du sujet : Et si je vous faisais un peu visiter la ville ?

Partons ensemble au devant d’une cité historique. La ville ocre. Elle porte son nom en raison de ses nombreux toits rouges mais aussi pour son passé de ville communiste. Une ville contestataire. Bien sûr certaines rues sont mal entretenues et de trop nombreux graffitis enlaidissent les façades et les arcades de la ville. Mais, parfois au milieu de ces gribouillis modernes on découvre une touche de créativité. L’art s’invite par surprise au détour d’une ruelle, sur une placette avec ces statues  de femmes.

 tag à Bologne-famille qui voyage tout en travaillant par internet-nomade digitale

fresque murale arcade Bologne-nomade digitale en italie-famille qui voyage tout en travaillant par internet

Bologne et ses statues-famille nomade digitale qui voyage tout en travaillant par internet

statue de bronze à Bologne-famille qui voyage tout en travaillant par internet-nomade digital en italie

Mais dés que l’on à dépassé cela, que notre regard se pose différemment sur les monuments qui nous entourent, on découvre alors une ville d’une réelle beauté et d’un fort attrait culturel.

Sa plus belle particularité: ses arcades. Il y en a à foison ! Une invitation à la promenade. Même avec la pluie on peut continuer à se balader dans le centre ville.

arcade commercante à Bologne-famille nomade digitale -nomade digital en italie

arcades à Bologne-famille qui voyage tout en travaillant par internet-digital nomade en italie

Il y a énormément de lieux et de monuments à voir à Bologne, de nombreux  musées, des églises, des basiliques, des palais,  des artères commerçantes pour un après midi shopping et cela même un dimanche.

Quand on vient pour quelques jours à Bologne on sait que l’on va profiter pleinement de la douceur de vivre à l’italienne et de toutes ses beautés.

Inévitablement, c’est vers  La Piazza Nettuno et la fontaine du même nom que l’on apprécie de flâner.

plaza neptuno-bologne-famille qui voyage en italie tout en travaillant par internet-nomade digitale

Fontaine neptune à Bologne-nomade digitale en italie- famille qui voyage tout en travaillant par internet

fontaine de neptune Bologne-famille nomade digitale- voyager tout en travaillant

Bologne et sa celebre statue de Neptune-famille nomade digitale en italie

Les gens s’attroupent autour de cette fontaine dont l’impressionnante statue de marbre domine toute la place.

Les 2 tours médiévales Garisenda et Asinelli font penser, de par leurs inclinaisons, à la célèbre tour de Pise. Situées sur la plazza Ravegnana. Une seule des 2 tours se visite. Une vue impressionnante à 360° sur Bologne. Mais les escaliers en bois, très étroits, sont à déconseillés en cas de vertiges.

les 2 tours -Bologne-famille nomade digitale en italie

Bologne et ses 2 tours-famille nomade digitale -voyager tout en travaillant par internet en italie

Il y a, entre autres, 2 palais dans le centre qui m’ont particulièrement plu. Le palazzo d’Accurzio avec ses belles arcades et son romantique patio.

Bologne et ses palais-famille nomade digitale- voyager tout en travaillant

palazzo d'Accurzio-Bologne-famille nomade digitale

Et le palazzo Re Enzo qui se trouve sur la plazza Maggiore et devant lequel on ne peut s’empêcher de rêver à de belles histoires romanesques.

Palazzo Re Enzo-Bologne-famille nomade digitale

Palais de Bologne sur la plazza maggiore-famille nomade digitale

Située sur la Piazza Maggiore, la Basilique San Petronio attire le regard de par sa façade qui  n’est que partiellement recouverte de marbre. Initialement prévue pour être plus imposante que la basilique St pierre à Rome, sa construction ne fut jamais terminée. On peut la visiter mais il est interdit de prendre des photos à l’intérieur. Ce qui est regrettable car la basilique est magnifique.

basilique San Petronio-Bologne-famille nomade digitale

Porte d ela basilique de Bologne-famille nomade digitale

théatre principal de Bologne-famille nomade digitale

statue A Garibaldi-Bologne-famille qui voyage tout en travaillant par internet

La statue de Garibaldi et le théâtre l’Arena Del Sole: Une statue en elle même somme toute basique mais placée au bord d’une grande artère de la ville.

Face à elle, de l’autre coté de la rue,  le théâtre l’Arena Del sole avec cses 3 nymphes sur le toit.. On dirait presque qu’elles observent moqueuses le cavalier solitaire sur sa monture. : )

sanctuaire de san luca -Bologne-famille nomade digitale

Bologne et le sanctuaire San Luca-famille nomade digitale

vue du sanctuaire de san luca-Bologne-famille nomade digitale Les 666 arches de San Luca à Bologne-famille nomade digitale

Je ne pouvais  pas parler de Bologne sans vous présenter Le sanctuaire de St Luca et ses 666 arches : un monument bâti en haut d’une colline et qui intrigue tout visiteur qui l’aperçoit de loin. La curiosité nous piqua également d’aller voir de plus près ce sanctuaire Pour être honnête nous n’avons pas été bluffés par la découverte de ce lieu saint. Même si la vue  sur la ville de Bologne est jolie, si les façades ocres sont d’un bel effet, vieillies par le temps, le sanctuaire en lui-même  n’a rien d’extraordinaire. Par contre, le chemin orné de 666 arches et long de 3,5 km est très impressionnant . Il mérite à lui seul de faire cette visite. La montée jusqu’au sanctuaire est rude et il faut une sacrée dose de masochisme pour s’épuiser à grimper jusqu’en haut. Finalement, ce sont les 666 arcades qui impressionnent le plus.

Alors, est-ce que ces quelques images vous ont donné envie de découvrir Bologne ?