Etre nomade digital, que ce soit en France ou à l’étranger, reste notre style de vie. Même si nous restons plusieurs mois à Marseille nous ne retombons pas dans la vie sédentaire et sa routine.

Le nomadisme fait partie de nous à présent.

Nous n’achetons rien de matériel, nous ne nous encombrons pas de vêtements superflu, nos livres sont en versions numériques. Je renouvelle ce qui doit l’être, mais juste le nécessaire. De toute façon je n’ai pas l’intention d’ajouter un sac de plus dans le coffre de la voiture, ou la soute de l’avion, lorsque nous reprendrons la route. Car nous allons reprendre la route très bientôt. Comme je vous en ai parlé dans l’un de mes précédents billets, Patrice devait  subir une opération au niveau de la main droite en mars . Il n’a pas pu “échapper” à une exploration chirurgicale pour déterminer la raison pour laquelle son doigt ne se plie plus entièrement. L’opération s’est bien passée et une jolie balafre orne la paume de sa main.

Son doigt “fonctionne” t-il mieux ? Non. Il est même plus “tordu” qu’avant…

Après la contrainte des pansements à changer tous les 2 jours, puis le rendez-vous le 1er avril à La Timone à Marseille pour retirer 18 jolis points, Patrice n’est pas plus avancé. Les prélèvements n’ont rien donné et le chirurgien a reconnu que parfois il faut accepter son  “ignorance”.

Bref, au final 15 séances de massages et de rééducation et encore une consultation avec le chirurgien fin avril. Ce qui va nous “bloquer” à Marseille jusqu’à début juillet…

Et après ?

Une chose est certaine nous préparons notre prochain départ. Nous devons nous projeter vers de nouvelles destinations. Certes pas aussi merveilleuse et lointaine que celle que nous espérions début janvier lors de notre bilan de l’année 2014. Mais nous allons repartir. Avec les beaux jours qui arrivent rien de tel que d’organiser des weekends en France et dans les pays limitrophes. Mais surtout nous voulons partir pour plusieurs mois en Europe en voiture.

Car nous n’avons qu’une hâte: refaire nos valises !

Nous avons la  bougeotte. Impatients et fébriles de nous laisser porter par de nouvelles destinations. Travailler à distance en changeant de “bureau”, donc de paysage chaque mois, cela nous motive. Alors nous étudions toutes les possibilités qui se présentent à nous. Nous étions partis à Bologne au mois d’ août 2014 et avions eu comme un gout de trop peu tellement l’Italie regorge de beautés.

Oui mais. L’Espagne reste pour nous un pays adapté à notre mode de vie nomade. Et nous n’y voyons que des points positifs:

  •  Il est aisé de travailler à distance
  • Son climat méditerranéen nous convient
  • Le coût de la vie est bas
  • Nous avons été charmés par le pays et ses habitants
  • Nous avons vraiment très envie de revoir nos chers amis Beny et Antonio

Bref, nous sommes de plus en plus tentés par l’idée de reprendre la voiture courant juillet et de sillonner les routes ibériques pendant plusieurs mois. Découvrir le nord de l’Espagne, une région peu touristique, loin des plages de la Costa brava et de la Costa Del Sol. Puis redescendre vers le sud pour finir à Barcelone en décembre. Un planning à peaufiner mais qui devrait s’approcher de cela.

Voici donc les dernières nouvelles. Il ne nous reste plus, à présent, qu’à patienter encore un peu et, très bientôt, nous reprendrons la route. Quelle qu’en soit la destination !