Après quelques semaines de silence, me voici de nouveau à tapoter sur les touches de mon clavier.Pourquoi cette pause dans le récit de notre vie nomade Simplement parce que depuis notre arrivée en France le 22 novembre 2015  il y a eu des petits bouleversements dans le quotidien de notre famille nomade digitale.

Pour commencer je ne souhaitais pas faire un bilan comme je l’avais fait pour 2014. Non par flemme mais peut-être un peu par superstition.

Parce que l’année 2015 ne s’est pas tout à fait déroulée comme nous l’avions imaginée je ne voulais pas en faire le bilan. Les déconvenues, les imprévus et les mauvaises surprises font partie de l’existence.  Rien n’est jamais acquis. Aucun souci : à mon âge j’ai très bien assimilé cela. Mais on a beau se préparer aux petits tracas de la vie, quand  on doit  les affronter, il faut toujours un petit temps d’adaptation.

Alors même si quelques rêves sont restés suspendus dans l’air nous sommes toujours prêts à aller les décrocher !

Faire un bilan est pourtant un bon moyen de mettre les choses à plat, de tirer les leçons d’erreurs commises au cours de l’année. C’est vrai que nous n’avons pas encore pu partir en Thaïlande (notamment avec le problème d’opération de la main de Patrice) et que tout ne s’est pas tout à fait passer comme prévu, mais nous avons vécu bien de bons moments lors de notre vie nomade en 2015.

Et c’est tout ce que je veux retenir. Le chemin que nous nous sommes tracé afin de vivre ainsi est aussi pavé de mauvaises expériences, de doutes et de questionnements..

Etre une famille nomade digitale cela se prépare et surtout cela s’entretient.  Pour conserver cette liberté géographique il faut accepter l’imprévu.

Quelques embûches, dont je vous parle plus bas,  nous ont fait trébucher au mois de décembre, quelques jours à peine après notre arrivée en France alors que nous posions nos valises à Carro, un petit village de pêcheurs près de Martigues dans la région Marseillaise.

Notre Famille nomade digitale à Carro prés de Martigues

Nous venions de séjourner sous le soleil Ibérique pendant plus de 4 mois dans 4 villes différentes  : Alcala de Henares, Merida, Castelldefels et plus particulièrement Chipiona.

C’est là, que nous retrouvions  pour 2 mois cette famille espagnole que le voyage nous a offert  en 2014 et ces retrouvailles ont été la plus belle période de l’année. Etre présent à leur mariage comme des membres de leur famille : quel bonheur que de retrouver la douceur de vivre andalouse et la chaleur de ses habitants !

Notre famille nomade digitale à Chipiona-andalouise-

Notre famille nomade digitale en bord de mer à Chipiona

C’est aussi à cette période que Logan a lancé son premier jeu pour mobile. Un grand moment de fierté pour la maman que je suis.

Le début d’un projet professionnel pour Logan et pour nous, ses parents, peut-être l’assurance qu’il trace son chemin vers cet Eldorado après lequel nous sommes nombreux à courir : travailler tout en voyageant !

Quand on y repense c’est lorsque notre famille nomade digitale se trouve à l’étranger  que nous nous réalisons pleinement. Ce mode de vie nous donne des ailes, une force incroyable d’entreprendre nos projets respectifs.

Et puis décembre est arrivé bien différent de ce que nous  attendions. Beaucoup de travail, mais bon ça on le savait c’est normal à cette période et dans notre domaine d’activité (le cadeau personnalisé). Après tout, c’est un travail que l’on apprécie, ce qui rend les heures moins longues ! C’est  surtout un gros changement dans l’organigramme de notre entreprise qui va tout bouleverser : notre associé, responsable de l’atelier à Marseille a pris la décision de nous quitter une semaine après notre arrivée. Nous avions installé notre siège social à Marseille parce que c’est là qu’il résidait.

Comment gérer cela alors que nous sommes dans une période charnière de notre entreprise ? Simplement en se retroussant les manches et en y faisant face !

Car rien ne peut remettre en question ce changement de vie que nous avons décidé en 2013 !

Nous connaissons depuis le début la problématique de notre organisation :

Nous avons besoin d’une personne sur place en France pour s’occuper de la production et de l’envoi des commandes à nos clients. Sans cette personne de confiance nous n’avons d’autre alternative que de ranger nos valises au fond d’un placard et de redevenir sédentaires.

Une idée inconcevable pour nous et pourtant… Pendant 8 semaines ce sera Auto-boulot-dodo. Mais c’est parce que nous tenons plus que tout à notre mode de vie que nous choisissons de partir en quête d’ une solution pour poursuivre cette belle aventure en famille. Impossible pour nous de renoncer à un mode de vie qui nous permet de nous réaliser sur le plan personnel mais aussi professionnel : d’être plus créatifs, plus ouverts, tout simplement plus heureux.

Notre volonté est telle que c’est très rapidement qu’un nouveau fonctionnement va se mettre en place. Fin janvier tout s’enchaîne très vite : Nous quittons les Bouches-Du-Rhône : direction le Var pour 3 mois ! Déménagement du matériel et des stocks et embauche d’un nouveau collaborateur pour gérer l’atelier. Ce collaborateur est un  très bon ami de longue date et il a pendant plusieurs années travaillé avec nous en tant qu’infographiste. Depuis 3 semaines nous le formons et l’ accompagnons dans cette nouvelle aventure professionnelle.

Nous avons retrouvé avec plaisir La Seyne sur Mer, ville dans laquelle nous avons vécu 17 ans et où est né Logan.

Notre famille nomade digitale pour quelques mois dans le Var

Notre famille nomade digitale à La Seyne sur Mer

Nous louons une agréable petite villa à quelques mètres de la plage et à  5 mn à pieds du Parc Paysager Fernand Braudel

La mer à proximité, les palmiers, le soleil varois, tout cela nous redonne du pep’s en ce mois de février.

Une refonte de notre boutique internet est en cours, un gros chantier pour Patrice, mais surtout l’occasion pour nous de donner une nouvelle dynamique à notre entreprise.

Finalement, même si  l’année 2015 à été un peu compliquée nous sommes encore plus convaincus que nous suivons la bonne voie, que ce qui compte, au fond, est de tout faire pour conserver le mode de vie qui nous convient le plus. Nous devons croire en nous. Nous battre pour ce que nous aimons.

En 2016, nous continuerons à être une famille nomade digitale . Et à nous 3, ces 3 mots prennent encore plus tout leurs sens. Ces changements ne nous permettent pas de quitter la France dans les prochaines semaines, mais cela n’est pas bien grave. Nous allons juste prendre un peu plus notre temps dans le sud de la France, tout en étant mobiles bien sûr.

Nos valises vont se faire et se défaire au fil de ces prochains mois et de nos locations via le site AirBnb parce que c’est ainsi que nous aimons vivre.

Une chose est sûre : Nous poursuivrons nos voyages et repartirons à la découverte de nos belles régions de France. Puis ce sera l’Europe et peut-être que certains de nos rêves finiront par se réaliser au cours de cette année 2016.

Nous souhaitons  également  partager encore plus notre quotidien avec vous. Au travers d’articles expliquant plus en détail les nombreux aspects d’une vie nomade en famille mais aussi nos différentes activités professionnelles. Nous reprendrons bientôt la réalisation de nos vidéos.

Il y aura toujours des billets ” carnets de voyage”, nos bonnes adresses et un maximum de photos pour illustrer tout cela. Pour conclure, j’aimerais simplement vous dire de ne jamais baisser les bras et de vous battre pour ce qui vous tient le plus à cœur.

Et puis cette citation d’Antoine de Saint-Exupery extraite du livre ” Le Petit Prince”  que je trouve inspirante  :

“Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. “